Au bord du Styx

ITune Mème

Et voici un nouveau mème qui traine. Cette fois, j’ai commencé en français.

Voici les règles :

1. choisir un personnage, un couple ou un fandom que vous aimez

2. Allumez votre lecteur de MP3 et choisissez l’option « random/aléatoire »

3. Ecrivez une miniFic en rapport avec la chanson jouée. Vous avez uniquement la durée de la chanson pour finir ce texte ; vous commencez avec le début du morceau et arrêtez à la fin du morceau. Pas question de s’éterniser dessus.

5. Vous faites ça cinq fois de suite et vous mettez en ligne vos textes.

Ce qui a donné chez moi (dans mon fandom de prédilection actuel « Le Diable s’habille en Prada) :

The Cold Song – Klaus Nomi

Miranda sentit soudain le froid de ce mois d’octobre sur les marches de ce palace parisien alors qu’elle regarde son assistante s’éloigner. Elle voit les pas déterminés. Elle sait qu’elle ne reviendra pas même si elle l’appelle. Car elle l’appelera. Elle ne pourra pas faire autrement. Une autre personne qui la quitte. Une autre personne qu’elle a forcé à partir. Ses vêtements ne la protègent pas du froid, ne la protègent plus de rien. La Reine de glace se sent nue. La Reine de glace vraiment.

La vie de Cocagne – Jeanne Moreau

Elle n’aurait jamais cru qu’elle connaîtrait un jour le véritable bonheur. Mais c’était enfin sa vie. Il ne lui posait plus de problème de rentrer un peu plus tôt. Sa maison ressemblait enfin à un véritable foyer. Elle ouvrit la porte. Des bruits de voix venaient de la cuisine, ses filles et Andrea… Le claquement de la porte la réveilla. Sa deuxième assistante, qui n’allait pas le rester longtemps, apportait enfin le book. Elle regretta son rêve interrompu, mais savait qu’elle le referait dès qu’elle fermerait les yeux.

Walking on Water – Melissa Etheridge

Miranda avait réussi à chasser quelqu’un de sa vie. Une fois de plus. Mais cette fois-ci, c’était inacceptable. Elle savait qu’Andrea était l’amour de sa vie et elle n’allait pas la perdre. Bon Dieu ! Elle était Miranda Priestly et elle ferait ce qu’il faudrait, même si elle savait qu’avec Andrea, le plus gros changement serait ses propres habitudes et son comportement. Changer à 50 ans… mais l’amour d’Andrea était à ce prix.

Les fleurs me paraissent plus belles – Lakmé de Léo Delibes

Andy referma doucement la porte derrière elle. Elle redressa le col de sa veste et se dirigea vers le métro le plus proche. Elle n’arrivait pas à réaliser qu’elle venait de passer la nuit avec Miranda pour la première fois après des mois d’une relation étrange où elles se parlaient puis ne se parlaient plus, se voyaient puis ne se voyaient plus. Elle ne pouvait mettre ça sur l’alcool, elles n’avaient pas bu. C’était soudain devenu une évidence et pour une fois, Miranda n’avait pas nié l’évidence. Et ce matin, tout semblait resplendissant : le ciel plus clair, le soleil plus brillant. Son pas plus léger.

It’s alright (Baby’s Coming Back) – Eurythmics

Miranda vérifia une fois de plus que tout était en ordre. Quand Andrea l’avait appelée après trois semaines de silence, elle serait presque tombée à genoux. Tout était de sa faute, bien sûr et elle aurait dû faire le premier pas, mais elle ne savait pas comment faire. Alors si Andrea lui donnait une seconde chance, elle n’allait pas être assez bête pour la laisser passer. Et cette fois, oui, cette fois, elle saurait être ce dont Andrea avait besoin. Ce serait difficile, mais c’était indispensable. Sa vie en dépendait.

Et en anglais

1. Pick a character, pairing, or fandom you like.
2. Turn your music player on and turn it on random.
3. Write a drabble/ficlet related to each song that plays. You only have the length of the song to finish the drabble; you start when the song starts and stop when it’s over. No lingering afterwards!
4. Do five of these and post them.

The Cold Song – Klaus Nomi

Suddenly, Miranda felt the coldness of October, waiting on the steps of this Parisian palace, as she looked her assistant walking away. She saw the determinate walk. She knew that she wouldn’t come back even if she called her. Because she will call her. She won’t be able to do otherwise. Another one who leaves her. Another one whom she forced to leave. Her clothes don’t protect her anymore from the coldness, don’t protect her from anything anymore. The Ice Queen feels naked. The Ice Queen indeed.

La vie de Cocagne – Jeanne Moreau

She would never have thought that she could know true happiness. But it was at last her life. It wasn’t trouble anymore to come back earlier at home. The townhouse was really a home now. She opened the door. Voices could be heard from the kitchen : the twins and Andrea… The slamming of the door woke her up. Her soon to be former second assistant was bringing the Book. She missed her interrupted dream but knew that she would find it again once she’d close her eyes.

Walking on water – Melissa Etheridge

Miranda had managed to chase someone from her life. One more time. But this time, it was unacceptable. She knew that Andrea was THE love of her life and she couldn’t lose her. She was Miranda fucking Priestly and she’d do whatever it takes, even if she knew that for Andrea, she would make the biggest of the change: she’d change herself and her habits. To change at 50… but that was the price for Andrea’s love.

Les fleurs me paraissent plus belles – « Lakmé » de Léo Delibes

Andy closed quietly the door behind her. She straightened the collar of her jacket and walked to the nearby subway station. She couldn’t realise she had spent the night with Miranda for the first time after months of a strange relationship where they talked then didn’t talk anymore, where they saw each other then didn’t see each other anymore. She couldn’t explain it with too much alcohol: They hadn’t drink. It had suddenly been obvious, and for once, Miranda didn’t deny the obvious. And this morning, everything seemed glowing, the sky clearer, the sun more shining, her steps lighter.

It’s alright (Baby’s coming back) – Eurythmics.

Miranda checked, one more time, that everything was as perfect as possible. When Andrea had called her after three weeks of silence, she could have dropped on her knees. Everything was her own fault, of course and she should have been taking the first step but she didn’t know how. If Andrea was willing to give her a second chance, she wouldn’t be dumb to let it go. And yes, this time, for once, she would know how to be whom Andrea needed. It’d be hard but there was no other way. Her life depended on it.

Retour aux Archives

© Styx63 – 2009

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :