Au bord du Styx

18 octobre 2010

Compte-rendu : L’Enfance du Christ – Berlioz (Pleyel – 28/09/10)

L’Enfance du Christ de Berlioz… C’était l’une des œuvres préférées de ma grand-mère paternelle (on doit encore avoir sa version en 78 t. et ma mère aime bien… je ne sais plus si c’est la 2ème ou la 3ème partie. Et pourtant, avec tout ça, il me semble ne l’avoir jamais entendue avant l’autre soir. Mais il ne faut pas croire : j’aime bien du Berlioz de temps en temps.

Outre la présence d’une interprète chère aux White Shirts (Vesselina Kasarova), c’était donc l’occasion de remédier à cette terrible lacune. Et j’étais pourtant réticente car les quelques fois où j’ai entendu VK chanter en français, je n’ai pas trouvé que c’était une réussite. L’ayant manquée dans Idoménée la saison dernière (sans trop de regret maintenant) et en attendant Alcina, c’était une occasion de se faire une idée.

Chœur des Bergers (1966) – vidéo de vaimusic

L’œuvre était interprétée par l’Ensemble Orchestral de Paris, l’ensemble Accentus, la Maîtrise de Paris,  les solistes Vesselina Kasarova (Marie), Paul Groves (le récitant), Matthew Brook (Joseph) et Laurent Naouri (Hérode / Le père de famille), le tout sous la direction de Laurence Equilbey.

Les deux chœurs  se sont installé ainsi que l’orchestre, les solistes sont entrés en scène (VK avec une robe fort peu mariale : robe bustier noir, fendue haut sur la jambe gauche). Laurence Equilbey s’installe au pupitre et… rien ! Il me semble qu’il y avait une espèce de bourdonnement, qui devait s’entendre beaucoup plus fort vers la scène. Elle est repartie en coulisse, puis est revenue rapidement. Le bourdonnement avait disparu.

L’œuvre comporte trois parties : Le Songe d’Hérode, la Fuite en Egypte et L’Arrivée à Saïs.

L’Adieu des Berges interprété par Renée Fleming (Vidéo de PukKoleszka)

De tous les solistes, seul Laurent Naouri est français, mais la diction n’a pas été un problème. Le système de surtitrage était presque inutile. Et oui, VK a fait de gros progrès par rapport à ce que j’avais entendu avant. Il a dû y avoir plusieurs bonnes séances de répétition et ça s’entend (elle n’ “avale” son texte que 2 ou 3 fois vers la fin). Par contre, elle a donné une interprétation tout en émotion, vraiment poignante.

Les deux chœurs sonnaient bien et j’ai particulièrement apprécié la Maîtrise de Paris (composée uniquement de jeunes filles) dont la pureté des voix avait juste ce qu’il fallait pour représenter les anges et autres manifestations célestes.

Je me suis un peu interrogée sur la direction de Laurence Equilbey parce qu’en dehors de certains passages rapides, ça ne sonnait pas toujours comme du Berlioz (mais je n’approfondis pas ce point, je ne connais pas l’œuvre en détail).

Sinon, la salle était très chauffée et ce fut fatal à mon voisin de droite qui a piqué du nez plusieurs fois. A noter aussi que l’automne est bien arrivé : autant lors des concerts de septembre, le public était assez silencieux, autant ce soir-là, il a été des plus bruyant, toussant à en cracher un poumon et c’est vite devenu agaçant.

Enfin, il m’a semblé que le concert était enregistré, mais je n’ai pas pu voir pour qui et quand ça serait diffusé (peut-être que l’installation était restée d’un autre concert).

Et pour celles qui m’avaient demandé : désolée, mais il n’y a pas de photos – j’avais mon équipement, mais j’étais trop mal placée (si quelqu’un est intéressé par une photo floue d’une harpe…)

Un autre avis

That’s all, Folks !

Publicités

6 commentaires »

  1. thanks Styx for the report! (i’ve been lurking here looking for this for a while… 🙂 ) i’m happy to hear VK has « mastered » french :-). It sounds like she has been working extra hard in getting the language down over the years, and now merging it well with her signature expressive singing.

    Commentaire par thả diều — 24 octobre 2010 @ 05:56 | Réponse

    • Sorry for the delay : I was without Internet for 2 weeks and then RL….

      VK’s part was really short (compared to the title role of an Handel’s opera), but I was still a bit worried. But like everything else, if you have time to work properly, you get results.

      Her part was maybe short, but her two arias were enough to show the great mezzo she is.

      and now, just a month until Alcina.

      Commentaire par Styx — 24 octobre 2010 @ 11:31 | Réponse

      • « and now, just a month until Alcina »
        ah, i hope to run into you! am there for the 14, 17, and 20 performances, most likely in the standing tix section

        Commentaire par thả diều — 25 octobre 2010 @ 07:15 | Réponse

        • Not this time, I’m affraid : they’re coming in Paris for a one performance (concert version)

          Commentaire par Styx — 25 octobre 2010 @ 15:03 | Réponse

  2. MIAOUUU ! *

    Le deuxième lien est cassé 😦

    Sinon, pareil pour moi, j’aime Berlioz (pas l’Aristochat =D), mais seulement à doses homéopathiques

    * = ALERTE en « humain »

    Commentaire par Chaton Fripon — 15 janvier 2011 @ 16:56 | Réponse

    • J’adore ton icône, mon Chaton (et j’adore les aristochats) – merci d’avoir signalé le lien cassé : j’ai donc changé la vidéo.

      Commentaire par Styx — 16 janvier 2011 @ 00:47 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :