Au bord du Styx

29 juin 2010

Compte-rendu : AS von Otter – Brad Mehldau (Palais Garnier – 28/06/10)

Filed under: Compte-rendu,Musique — Catherine @ 16:46
Tags: ,

Hier, j’ai vu le dernier concert de ma saison 2009-10 : Anne-Sofie von Otter au Palais Garnier  (salle où je n’avais pas mis les pieds depuis au moins 20 ans). J’y allais « les mains dans les poches », sans trop savoir ce que j’allais entendre. A chaque fois que j’avais regardé le site de l’Opéra de Paris, il n’y avais pas beaucoup d’information : une fois, un nom de pianiste; une autre fois, un contrebassiste était ajouté; la fois suivante, plus rien.

Quand je me suis enfin retrouvée à ma place (2ème rangée d’une baignoire : soit ces loges de côté légèrement surélevées par rapport aux places d’orchestre), je me suis jetée sur le programme : première partie classique – Lied et mélodie – Söderman, Sibelius, Fauré, Brahms, R. Strauss. Deuxième partie, des Love songs composées par l’accompagnateur sur des textes de Sara Teasdale, puis des chansons qui seraient annoncées au fur et à mesure.

Le début du récital fut difficile : Etait-ce la chaleur ? L’orage montait depuis quelques heures… Les deux premiers airs furent accueillis poliment, mais sans applaudissement. Franchement, j’ai entendu plusieurs annonces lors des derniers concerts auxquelles j’ai assisté où il était demandé d’attendre les fins de « cycles » pour se manifester que ça ne m’a pas étonnée. Et puis le Palais Garnier a peut-être ses propres habitudes… A la fin des 3ème et 4ème morceaux, des applaudissements timides se sont fait entendre. Par la suite, le public s’est normalement lâché.

« Se’n har jag ej frågat mera » de Jean Sibelius (Lied qui ne faisait pas partie du programme) – vidéo de operazaile

Le début du concert a semblé également difficile pour ASvO. Ses notes aiguës, dans le deuxième morceau m’ont parues forcées. Après, ça s’est amélioré.

A la fin de l’entracte, ma voisine de siège (probablement étrangère, mais il y avait plein d’étrangers dans la salle ce soir-là. D’où j’étais, j’entends plus parler anglais, allemand ou japonais que français) m’a demandé si je venais pour la chanteuse ou le pianiste (sic). J’ai répondu, la chanteuse. Elle m’a dit, et moi le pianiste. Elle m’a ensuite informé qu’elle avait fait une petite enquête pendant l’entracte et que le public semblait partagé de la même façon. Je pris le temps alors de jeter un coup d’œil à la biographie des artistes et je réalisais que Brad Mehldau n’était pas n’importe qui.

Alors j’avoue mon ignorance : mes goûts en matière de jazz sont très classiques. Je décroche avec le be-bop. Donc si j’ai dans l’oreille quelques noms de jazzmen contemporains (dû à une écoute assidue, à une époque, de la station FM FIP et de son jazz-a-FIP), ce n’est pas trop ma tasse de thé.

Toujours est-il que les cinq extraits de Love Songs composés par B. Mehldau pour ASvO en 2009 (sur une commande du Canergie Hall) étaient plus qu’une réussite. Outre la beauté des poèmes de Sara Teasdale, la musique m’a semblé fondre avec élégance la forme classique du Lied avec des accents nettement contemporains et une touche parfois jazzy. Et la voix d’Anne Sofie von Otter sonnait au mieux.

En cherchant sur YT s’il n’y aurait pas déjà des extraits, je suis tombée sur ce message vidéo annonçant qu’ASvO a signé avec le label français Naïve et que parmi les projets de disques, il y a un enregistrement avec B. Mehldau à l’automne (et un autre avec Marc Minkowski)

Après la soirée d’hier, ils peuvent compter sur moi pour ajouter cet album à ma collection.

La deuxième partie du concert s’est poursuivie avec des airs plutôt jazz (en suédois… l’explication, en français, d’ASvO de ce que racontait l’une des chansons était hilarante), puis du Michel Legrand (La Chanson de Maxence des « Demoiselles de Rochefort ») suivis d’œuvres du répertoire de nos poètes modernes (Léo Ferré, Brel, Barbara pour l’un des trois bis), des airs moins connus des Beatles, ou Calling you (de la BOF de Bagdad Café), Marcie de Joni Mitchell… Un programme éclectique qui, après un début un peu froid, fut bien accueilli par le public.

Pour ma part, la rencontre de deux univers sous les ors du Palais Garnier a été des plus intéressante. Et ça me donnera l’occasion (comme si j’en manquais) d’ajouter quelques albums à ma CD-thèque.

That’s all, Folks !

PS : et un avis plus « professionnel » sur le récital…

Publicités

23 commentaires »

  1. (J’espere que je puisse ecrire en Anglais et vous continuez les commentaires en Francais si vous voulez)

    ASvO is among my most worshipped divas. I absolutely insanely love every recording that she does.

    But I wonder — if we can talk here among ourselves — if her voice is changing. I’ve heard accounts of not 100% performances etc. I stumbled upon this article recently http://www.scena.org/lsm/sm6-4/menopause-en.html and wonder if the aging has anything to do with it. Apparently, once women are over the menopause they continue singing as before, but the mp itself can affect the voice. Although it differs a lot from person to person.

    I also saw this entire concert on medici.tv yesterday http://www.youtube.com/watch?v=4gC265Ya0RE&feature=related and had the same impression. Though the pink dress irked me to no end, so that might have coloured my reception.

    All that aside: I envy you for being able to hear ASvO live. Do tell more about the Mehldau compositions when you have a moment — I should also look him up.

    Commentaire par DefinitelyTheOpera — 8 août 2010 @ 23:57 | Réponse

  2. With the same pink dress (I’m not crazy about it either), you have another part of the 2010 Verbier Festival : http://liveweb.arte.tv/fr/video/Sylvia_Schwartz__Anne-Sofie_von_Otter_et_Christoph_Pregardien_au_Verbier_Festival/ with ASvO singing Brahms.

    When I saw her in June, I thought that her higher notes were not very enjoyable and she’s maybe a litlle less powerful. But the professional report (follow the link in the post-scriptum) seemed pretty happy with the concert too.

    I can’t say if it’s mp or something else. I think that she will have to adapt her repertoire (a little less technical ?) but there’re still many things for her to sing. I reaaly liked her last CD (« Ombre de mon amant ») and I’m waiting for the next one with B. Mehldau.

    But even is she’s not at the top anymore, it won’t stop me to go see her in concert. 😀

    Commentaire par Styx — 9 août 2010 @ 00:39 | Réponse

    • Thanks and merci infiniment for this! Great concert in Verbier! The two of you should plan a trip to Franconia, Germany, around October 9 – 16 , 2011. Quite a lot of singers you like (do pencil in October 11) will attend my festival, and I will be most happy to welcome you there. More soon, I hope, on Purity’s blog. It’s a fabulous and very wise article DtO linked to, but if one listens to ASvO’s Brahms on that Arte-video I absolutely prefer a mature voice who knows what she sings to any fluffy belcanto and I’d wish audiences and media would do so, too. Well,*some* do, n’est-ce pas 😉 ?

      Commentaire par Bergerchef — 19 août 2010 @ 10:10 | Réponse

      • What festival? Do tell more. Or maybe Purity will.
        (The Champs-Elysee will have an amazing season, this I found out thanks to Purity McC’s blog.)

        Commentaire par Definitely the Opera — 19 août 2010 @ 16:45 | Réponse

  3. Ah but one sticks with one’s diva no matter what! So — even if she does something with the guy from Abba, or even sings with Elvis Costello, I will just shrug my shoulders and move on. Oh wait. She *did* do a disc with the guy from Abba and with Costello… nevermind…

    Remaining a devoted ASvO fan, pink dresses a la senior Floridians be damned!

    Commentaire par Definitely the Opera — 9 août 2010 @ 00:55 | Réponse

  4. Thank you for this link. Same dress again!? Though she’s lovely. When she was young, she looked like a generic Swedish hottie. Now she’s a queen.

    Commentaire par Definitely the Opera — 9 août 2010 @ 01:17 | Réponse

  5. Ursäkta mig, but currently I can’t tell you much more in public due to ongoing application for additional financial support (EU bureaucracy…), but there definitely will be a great mezzo on October 11, 2011 in a very cozy theatre and quite some „vieux pots doing excellent soups“ to quote Styx’ gorgeous title on Murray and Lott! Bon Appétit ;-). Eh bien, there will be some young stockpots as well ;-). In addition the most expensive ticket is 35 $ / 28 € to make it affordable for everybody.

    Commentaire par Bergerchef — 19 août 2010 @ 20:10 | Réponse

    • I’ll have to keep this week clear then. 😀

      Commentaire par Styx — 19 août 2010 @ 22:25 | Réponse

      • Yes,please do and as far as I know that area is a mecca of Basketball, too ;-).

        Commentaire par Bergerchef — 20 août 2010 @ 00:00 | Réponse

    • You naughty Bergerchef, now I am intrigued. Where should I keep an eye for the announcement? That’s the best combination, le vieux avec le jeune.

      Commentaire par Definitely the Opera — 20 août 2010 @ 03:20 | Réponse

      • Oui, c’est une bonne recette, n’est-ce pas ? Et tout ca enrichi en basket-ball pour Styx, toutefois je crains qu’il fût l’équipe masculine locale,
        qui a récemment remporté le championnat. « Rien n’est parfait sur la terre » ;-). Desolée en ce qui concerne the naughtiness but I promised  » Pureté » the first public blog info and I will keep my promises.

        Commentaire par Bergerchef — 20 août 2010 @ 11:12 | Réponse

  6. I’ll have something of interest for Styx soon. It has to do with Kurt Weill’s Paris period and with ASvO. Don’t go guessing, it’ll be up soon.

    Commentaire par Definitely the Opera — 27 août 2010 @ 19:38 | Réponse

  7. But before that, this: http://definitelytheopera.wordpress.com/2010/09/02/monstrous-passions/ Did I botch the translation anywhere?

    Commentaire par Definitely the Opera — 2 septembre 2010 @ 16:42 | Réponse

    • Kurt Weill and ASvO !? Ok, no guessing, but I’m waiting 🙂

      sorry for the « no comment » delay : I’ve been without Internet at home for 2 weeks (and I don’t mix my Net live with my job)

      Commentaire par Styx — 4 septembre 2010 @ 12:41 | Réponse

  8. L’album ASvO / Brad Mehldau est annoncé pour le 12 octobre chez Naïve.

    The ASvO / Brad Mehldau CD will be released in France in Octobre, the 12th.

    Commentaire par Styx — 4 septembre 2010 @ 16:16 | Réponse

  9. Oh gods please don’t let it be all jazz. pretty puhleese?!

    I wonder if this means she ditched Deutsche Grammophon. They’re still owners and updaters of her official website, but the site conspicuously does not include any Naive-related performances. (If I didn’t spend inordinate amount of time researching her dresses on the internet, I’d never have found the notice of her ’11 Toronto concert.)

    OK, go to sleep now DtO.

    Commentaire par Definitely the Opera — 9 septembre 2010 @ 07:12 | Réponse

  10. Damn it, it’s all pop. Ah well. I’ll have to wait for the French arias for some real ASvO.

    The Weill thing — I meant to tell you, it’s her singing, and brilliantly, Je ne t’aime pas: http://il.youtube.com/watch?v=bCPMWy0xBw8 Note that she didn’t change genders to straighten the song, it’s a piece sung very dramatically to a woman. (Except in the ‘charmant’ instead of ‘charmante’, which is a slight error only I would care for). The song was created by Weill for Lys Gauty, who also sung it to a woman: http://il.youtube.com/watch?v=_RSr6ba_F6s (with all the adjectives in order of course). I have been listening both versions.

    Found a rendition by Ute Lemper, and (!surprise) she changed the gender of the addressee and all the personal pronouns and adjectives. Which is a crime, I thought.

    Commentaire par DefinitelyTheOpera — 9 septembre 2010 @ 17:23 | Réponse

    • With a double CD, I imagine that one CD will be for the lieder (from the Sara Teasdale poems) which are composed in a modern-ish classical way.

      Thanks for the K. Weil link. I remember that in the « pop » part of her concert, she didn’t change the genre either (for the Brel’s song or one of the L. Ferré’s)

      Commentaire par Styx — 9 septembre 2010 @ 18:30 | Réponse

  11. Wait, wait… I’ll let this thread go to its well-deserved retirement, but just one more thing: What Brel song did she do? I am bad about Brel.

    Commentaire par Definitely the Opera — 9 septembre 2010 @ 18:40 | Réponse

  12. Mad, that is. And I can’t spell besides.

    Mad about Brel, completement folle.

    Commentaire par Definitely the Opera — 9 septembre 2010 @ 18:46 | Réponse

    • It was one of his best known songs, maybe « Ne me quitte pas »… I’m not sure and the « pop » song were not listed in the programme. We will have to wait for october and the record.

      Commentaire par Styx — 9 septembre 2010 @ 19:41 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :