Au bord du Styx

18 décembre 2009

Cecilia Bartoli sur Arte

Filed under: Ciné-TV,Opéra — Catherine @ 23:00
Tags:

Mise à jour au 21/12/09 : On peut effectivement revoir l’émission sur Arte +7. Il s’agit en fait de la sélection de plusieurs morceaux emblématiques de Sacrificium, interprétés par C. Bartoli au Palais Royal de Caserte, dans son costume de scène. Belle musique, belles images : 45 minutes de plaisir pour les fêtes. En cadeau, Son qual nave de Broschi et Ombra mai fu de Handel (qui se trouvent sur le CD Bonus), mais qui n’ont pas été chantés lors du concert parisien auquel j’ai assisté.

En jetant un coup d’œil à mon programme TV pour la semaine prochaine, j’observe qu’Arte diffuse ce dimanche (20 décembre) à 19 h  une émission de 45 minutes (seulement !!) consacrée à Cécilia Bartoli et sa dernière série de concerts. Et si on a de la chance, ça repassera peut-être sur Arte +7.

That’s al, Folks !

Publicités

2 commentaires »

  1. Quel bonheur cette émission, c’est vrai ! Dire que j’ai failli la manquer, merci à Styx d’avoir fait passer l’info, j’aurais été verte et croyez-moi, un chaton vert, c’est bizarre ;o)

    Mon chaton à moi aussi était béat, mollement vautré sur son arbre à chat, patounes repliées sous le poitrail en mode méditation, yeux plissés de bonheur, oreilles pointées telles deux paraboles vers la télé. Je savais qu’il aimait le classique, j’ai découvert qu’il adorait le lyrique / baroque, rayer la mention inutile. J’ai eu un moment de doute sur le costume au début, me suis dit, ayé, ils l’ont déguisée en « Castrafiore », mais non, l’évolution du costume rendait bien toute l’ambigüité de ces chanteurs hors-normes (tessiture, tenue du souffle…). Elle était extraordinaire, tout comme la mise en scène dans ce décor magnifique qui m’a fait penser au concert du Nouvel An au Musikverein, bref un moment de pur bonheur dans ce monde bien pourri.

    Commentaire par Chaton Fripon — 22 décembre 2009 @ 09:22 | Réponse

    • Ce que j’ai trouvé intéressant et que je peux rapporter ici, c’est qu’elle s’est comportée dans ce documentaire de la même façon que sur scène. Du plus évident avec le costume (qui est son costume de scène, donc avec tous les changements progressifs au court du concert) à l’expressivité du visage malgré la difficulté de son programme, aux mouvements du corps.

      Pour ceusses qui ne l’ont pas vu en concert, c’est ce qui peut vous arriver de mieux comme substitut.

      Commentaire par Styx — 22 décembre 2009 @ 20:51 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :