Au bord du Styx

11 juillet 2009

RIP Brentano’s

Filed under: Hommage — Catherine @ 23:29

Brentano’s, l’une des librairies étrangères les plus anciennes de Paris n’est plus.

Ce digne établissement tenait une place à part dans mon parcours parisien personnel : c’est là que j’ai acheté mes premiers livres en anglais et s’il n’y avait pas eu cette étape dans ma vie, je ne serais sûrement pas là à vous traduire des fanfics.

C’était durant ma première année de fac, au début des années 80. J’avais un cours de civilisation US  (prélude, pour les années suivantes, à l’étude des systèmes judiciaires anglais et US) et au cours de l’année (ou du semestre, je ne me souviens plus), nous eumes une fiche de lecture à rendre avec obligation de lire un livre en anglais. Moi, l’anglais, c’était ma seconde langue vivante eu lycée et mon niveau était au mieux moyen (ayant souffert, plusieurs années, de l’absence prolongée et non remplacée des profs d’anglais). Alors me dire de lire TOUT un livre !!!

On a eu une liste avec que des classiques de la littérature américaine et le choix du titre.

Alors j’ai pris ma liste et je suis allée chez Brentano’s. Pourquoi là plutôt que WH Smith? Je ne sais pas.

Je me souviens encore en avoir ramené trois livres : The Scarlet Letter de N. Hawthorne, The Catcher in the Rye de JD Salinger et The Heart is a Lonely Hunter de Carson McCullers.

J’ai pensé que The Scarlet Letter ferait un bon devoir. Je prends le livre, lis l’introduction et trouve la chose plus abordable que je ne le craignais. J’attaque alors le début du récit à proprement parler et là, je ne comprends plus rien ! Mais c’était un texte écrit au milieu du XIX° siècle et l’action se déroulait au début du XVIII° siècle… mon anglais de l’époque ne me permettait pas ce genre de lecture (je viens de prendre le lvre pour les besoins de ce billet  et je comprends mon inquiétude d’il y a presque trente ans. Maintenant, ça va.) Je prends alors The Catcher in the Rye. Et là, j’arrive à lire de façon assez fluide. A ma grande surprise ! Mais je ne me vois pas faire une fiche de lecture dessus. J’ai fait ma fiche de lecture sur The Scarlet Letter finalement (lu en français) considérant avoir rempli le contrat puisque j’avais lu un livre en anglais en entier.

Aux vacances suivantes, j’ai lu The Heart is a Lonely Hunter et j’ai réalisé que j’aimais lire en anglais. Au début, ce ne fut pas toujours facile. Le Harrap’s n’était jamais loin. Mais progressivement, j’utilisais de moins en moins le dico. Et un peu plus de quinze ans après, les fanfics en anglais firent leur entrée sur mon ordi grâce à mon premier modem tout neuf.

Mais à l’origine, il y a Brentano’s  (bon, il y a aussi cette chargée de TD, mais je me souviens bien mieux de la librairie).

Et là, c’est fini. Il ne restera plus que les souvenirs.

That’s all, Folks !

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :