Au bord du Styx

28 juin 2009

Drabble Mème : Pour Gaxé

Version relue et définitive dans les Archives

Pour le commentaire général sur les drabbles, je renvois au premier paragraphe du billet suivant (le drabble pour Fausta).

Ici, je n’avais que le fandom, mais pas de prompt. Alors j’ai utilisé une méthode éprouvée. J’ai pris le livre que j’étais en train de lire (La Vie, L’univers et le reste de Douglas Adams), j’ai fermé les yeux, j’ai ouvert le livre n’importe où et j’ai posé un index au hasard. J’ai recommencé quatre fois l’opération et les cinq mots sortis (dans l’ordre) sont :  Corps – Mission – Couchette – Soulagement – Dingue

Ce qui donne

1.

Corps : (210 mots)

Miranda ne réalisa que tardivement dans sa vie qu’elle n’avait jamais vraiment regardé le corps des femmes malgré sa position de rédactrice en chef du magazine Runway. Elle avait vu des corps à divers stade d’habillement ou de déshabillement. Les mannequins qui  travaillaient dans la mode n’avaient aucune gêne à parader quasi-nues devant tout le monde. Mais pour Miranda, elles n’étaient que les supports destinés à mettre en valeur les habits qui étaient photographiés.

La première fois qu’elle rencontra Andrea, elle remarqua d’abord des vêtements qui n’auraient jamais été mentionnés dans son magazine. Quand Andrea porta sa première tenue Chanel, Miranda se dit que son assistante mettait vraiment les vêtements en valeur malgré une stature qui ne correspondait pas aux normes en vigueur au sein de la rédaction.

Mais elle ne put ignorer la réalité de ce corps et combien elle en était folle quand elle vit Andrea nue pour la première fois, les bras tendus vers elle en invitation alors qu’elle se demandait une ultime fois si la sagesse n’exigeait pas qu’elle parte en courant sans se retourner avant que l’irrémédiable ne soit commis. Par chance, elle n’écouta ni la sagesse, ni la raison et elle reçut comme une bénédiction le premier contact de ce corps contre le sien.

2.

Mission : (130 mots)

Andy Sachs se dit bien plus tard dans sa vie, alors que son éditeur la harcelait pour qu’elle rédige enfin sa biographie, que sa véritable mission sur terre, et qui ne justifiait pas l’écriture d’un livre de 500 pages, avait été de rendre Miranda Priestly heureuse, d’abord en tant que seconde assistante, puis rapidement en tant que maîtresse avant de devenir officiellement sa compagne. Et elle était certaine, et prête à l’écrire dans cette foutue biographie, que si elle avait dû choisir entre le bonheur de Miranda et tout ce qui avait fait sa réussite professionnelle, sa mission première l’aurait emporté. Par chance, les scoops, les enquêtes explosives, les livres, les récompenses (dont le Pulitzer – deux fois) et la reconnaissance d’Andy par ses pairs avaient  également rendu Miranda heureuse.

3.

Couchette : (135 mots)

Jamais au cours de ses trois précédents mariages, sans compter les quelques liaisons éphémères, Miranda Priestly n’aurait accepté de se retrouver dans une telle situation. Mais quand Andrea, l’amour de sa vie, avait présenté son projet pour leurs premières vacances familiales, elle n’avait pu dire non. Etait-ce le regard lumineux de ses filles à l’idée de ce périple qui sortait de leurs habitudes ? Ou bien le sourire plein d’espoir d’Andrea quand elle lui avait présenté le programme détaillé de ce que pourrait être le voyage ? Elle n’avait formulé quelques réserves que pour leur principe. Et elle se retrouvait maintenant au milieu de la nuit, quelque part en Europe, allongée sur une couchette d’un train de luxe, entourée par les trois êtres qui lui étaient le plus cher et c’était sa définition du bonheur.

4.

Soulagement : (148 mots)

Quelque soient les difficultés que venait de traverser Andy Sachs à la fin de son déplacement professionnel à Paris, puis à son retour à New York, un seul sentiment l’occupait et c’était du soulagement. Elle était soulagée de voir que son petit-ami avait mis sa menace à exécution et avait débarrassé leur appartement de toutes ses affaires avec un simple mot indiquant qu’il avait accepté ce nouveau poste à Boston. Elle était soulagée également d’avoir rompu tout lien professionnel entre Miranda et elle. Elle savait qu’il y avait quelque chose entre elles, mais ce quelque chose ne pourrait pas se développer si elle restait l’assistante de Miranda. Et elle était sûre que Miranda le savait aussi, sinon elle ne lui aurait pas fourni de recommandation vu la façon dont elle avait quitté son emploi. Il ne lui restait plus qu’à voir comment leurs chemins se croiseraient à nouveau.

5.

Dingue : (141 mots)

Son ex, ses amis, sa famille, tous avaient déclaré qu’Andy était dingue. Dingue d’avoir pris ce job en premier lieu, elle qui ne rêvait que de journalisme d’investigation, dingue d’avoir conservé ensuite ce job malgré les brimades qu’elle subissait et qu’elle n’aurait autorisé de personne d’autre, dingue toujours d’avoir quitté ce même job sur un coup de tête et d’une façon qui aurait pu lui fermer toutes les portes, dingue enfin quand à la première occasion, elle se jeta dans les bras d’une femme deux fois plus âgée qu’elle, trois fois divorcée et avec deux jeunes enfants, surtout quand cette femme était celle qui avait transformé son premier job en un enfer sur terre.

Andy les écoutait et acquiesçait. Oui, elle était dingue. Dingue de Miranda Priestly. Et ce depuis le premier jour même si elle ne l’avait pas compris immédiatement.

Publicités

3 commentaires »

  1. Tes textes sont très sympas, j’aime beaucoup, et si j’ai un préféré, je dirai pas lequel. Merci pour ce petit moment de lecture fort agréable.

    Commentaire par Gaxé — 28 juin 2009 @ 19:11 | Réponse

    • S’ils te plaisent, c’est le principal. J’espère que la méthode de choix des prompts te convenait. 😉

      Commentaire par Styx — 29 juin 2009 @ 17:19 | Réponse

  2. Cool!

    Commentaire par flash — 6 juillet 2009 @ 20:13 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :