Au bord du Styx

30 avril 2009

Alive and kicking

Filed under: blabla,Musique — Catherine @ 08:45

C’est le message  reçu de mon frère à 2 h 52 cette nuit pour me dire que fanfics-revues était à nouveau en ligne.

R E S P E C T

Alive and kicking pourrait s’appliquer également à la mamy du rock. La tournée célèbre les cinquante ans de carrière de Tina Turner, mais on ne les sent pas. Elle a toujours autant la pêche, toujours autant de voix (elle ne mange pas le micro). Elle a tenu la scène 2 h 30 et on aurait tous pu rester quelques heures de plus. Elle a chanté tous ses grands standards et on en redemandait. Nuit superbe !

R E S P E C T

That’s all, Folks !

Publicités

26 avril 2009

Entracte

Filed under: blabla,Ciné-TV — Catherine @ 10:47

Bonjour,

il y a longtemps que je ne vous ai pas parlé de tout et de rien. J’ai compris : vous préférez les traductions. Le chapitre 4 de Light Up est en cours (j’en suis à la moitié), mais j’ai eu une semaine difficile et je vais avoir encore dix jours assez durs (la preuve, je vais bosser lundi ce qui n’est plus dans mon contrat).

Mais je me réserve quelques moments agréables : Le concert Tina Turner mercredi soir que j’attends avec impatience. Un récital Anne Sofie von Otter en Mai (grâce à une lectrice écossaise d’un blog tenu en anglais par une allemande, ladite lectrice répondant à un commentaire que j’avais fait pour m’indiquer cette date de récital. Vive Internet (grâce auquel je m’empressais de prendre un billet et qui a permis ensuite de visualiser un endroit de rendez-vous avec cette amatrice d’opéra qui sera de passage à Paris au moment dudit récital… vous avez suivi ? Comment faisait-on sans Internet, avant ?)

Ensuite, d’ici six semaines, grandes vacances en Crète. Tout est réservé. Je suis en train de faire la liste de livres à emporter. Trois semaines en juin qui vont me faire rater le début du championnat WNBA, ma réunion de copro  et la gay pride marche des fiertés. Je serai encore là par contre pour voter aux européennes. Oui, je sais… mais si je suis là, je vote : j’ai été élevée comme ça. Voter, c’est notre droit. Ne pas s’en servir, c’est abdiquer.

Enfin, pour ceusses qui aiment les séries TV (mais qui ne les aiment pas ?), deux blogs intéressants :

Pour les séries actuelles : Le Monde des Séries

Pour les séries passées : 720 lignes (ah nostalgie !)

That’s all, Folks !

18 avril 2009

Traduction – Light Up (bêta – 3/11)

Version complète et relue dans les Archives ici

La suite… Je pensais ne finir que lundi, mais ç’a été plus vite.

A ne pas lire au bureau ou si vous n’avez pas l’âge !!

Fin de la 2ème partie

Miranda l’embrassa à nouveau, savourant le léger parfum de café dans la bouche d’Andrea.


3ème partie

Miranda avala à grandes gorgées le breuvage tiède, tout en souhaitant qu’elle puisse le recracher. Mais elle avait besoin de la caféine. Dieu seul savait comment les services de la police pouvaient vivre avec un tel jus de chaussettes. Elle gardait un œil sur Samuelson qui s’était fait souffler dans les bronches pour avoir amené une civile au-delà des barrières de sécurité, mais quoi qu’il ait répondu, cela avait été suffisant pour que Miranda reste à proximité. Il y avait deux barrières autour de la maison où se trouvait Andrea, une pour le public et les journalistes et une autre pour la police. Tout le quartier était vide de passants et les résidents des maisons avoisinantes avaient été évacués.

Sinon, tout semblait parfaitement normal.

(more…)

13 avril 2009

Traduction – Light Up (bêta – 2/11)

Version complète et relue dans les Archives ici

Bonsoir,

je ne peux promettre à quel rythme je vais mettre en ligne les diverses parties de cette histoire, mais ça semble avancer vite (et j’ai pourtant eu un week-end occupé). Alors en attendant, profitez de cette deuxième partie (avec un petit rappel de la fin de la première pour bien apprécier la transition).

Light Up par Harriet

Fin de la 1ère partie

« Qu’en sais-tu ? Et crois-tu vraiment que je me soucie de ce que les gens peuvent dire à mon propos ? » Elle le regarda comme si elle ne l’avait jamais vu avant. « Que ferais-tu si quelqu’un que tu aimes plus que tout au monde était en danger ? T’inquiéterais-tu pour ta précieuse carrière ? En aurais-tu quelque chose à cirer si tu te retrouvais sur la couverture du New York Post tous les jours pour le restant de ta vie ? » Elle se leva, prenant un moment pour retrouver son équilibre. « Parce que moi, je n’en ai rien à faire. Je pars. Tu t’occupes de tout. Cela m’est égal si tu dois annuler quelque chose.  Fais ce que tu veux ! »

« Quand reviens-tu ? » demanda-t-il.

« Je ne sais pas. » Quand Andrea sera saine et sauve, pensa-t-elle. Ou pas du tout.

2ème partie

La voiture l’attendait, le moteur au ralenti, mais alors qu’elle se dirigeait vers elle, Miranda rentra dans quelque chose de grand et de solide qui semblait être venu de nulle part.

(more…)

11 avril 2009

Traduction – Light Up (bêta – 1/11)

Version complète et relue dans les Archives ici

Bonsoir,

Voici le début d’une nouvelle histoire née de l’imagination de Harriet, histoire un peu plus longue comme vous avez pu le déduire du nombre total de parties.

Le titre restera en l’état un peu comme « Blow-Up » d’Antonioni 🙂

Light up peut vouloir dire allumer ou illuminer : « allumer la lumière dans une pièce » ou « les feux d’artifice illuminent le ciel ». C’est la même expression dans « le visage de l’enfant s’éclaira quand il vit les paquets sous le sapin » Le terme est également employé pour « allumer une cigarette ».

Vous comprenez pourquoi il vaut mieux garder « Light Up » ?

Light Up de Harriet

1ère partie

« Bonjour marmotte, » dit une voix très près de l’oreille de Miranda.

Miranda grogna. « N’aie pas l’air si vive ! C’est agaçant. »

(more…)

5 avril 2009

Traduction – Quatre Coins (bêta – 3/3)

La version relue et corrigée de Quatre Coins est en ligne dans les archives ici.

Et voici la fin 😀

Quatre Coins par Harriet

3ème partie

Cassidy essaie de se rendormir après s’être réveillée au milieu d’un mauvais rêve. Il y avait des chiens et des oiseaux qui l’attaquaient, ce qui est étrange puisqu’elle aime beaucoup ces animaux. Alors elle se tourne et se retourne pendant quelques minutes jusqu’elle sursaute presque hors de son lit en entendant un gros fracas.

Le bruit en est choquant et rappelle à Cassidy une seule chose : la fois où sa mère et son père ont eu cette énorme dispute et l’un d’eux avait jeté quelque chose à la tête de l’autre. C’était il y a des années, il y a des lustres presque, mais cela emplit le cœur de Cassidy d’une terreur froide.

(more…)

2 avril 2009

Traduction – Quatre Coins (bêta – 2/3)

La version relue et corrigée de Quatre Coins est en ligne dans les archives ici.

La suite…  😉

Quatre Coins de Harriet

2ème partie

Cassidy est contente que Caroline se soit ralliée à son point de vue, surtout depuis qu’Andy est venue dîner deux autres fois. Cela fait maintenant un mois  et leur mère semble la même, mais différente. Elle les regarde dans les yeux quand elles parlent, les écoutant avec attention plutôt que de travailler en même temps. Elle peut très bien mener plusieurs tâches de front, mais c’est bien d’avoir toute son attention.

(more…)

Propulsé par WordPress.com.