Au bord du Styx

25 septembre 2008

Plays-off et autres nouvelles

Filed under: Ecriture,Fans/Fandoms/Fanfics,WNBA — Catherine @ 19:54

Bonjour,

j’ai mis à jour ma page WNBA.

J’ai des problèmes avec Outlook depuis…. disons ce week-end, donc si je ne vous ai pas répondu, c’est que je n’ai pas reçu votre message ou que ma réponse ne vous est pas parvenue (alors que je la crois partie).

Je suis sur un nouveau projet.

J’en entends déjà soupirer.

Je travaille toujours sur le chapitre 6 du projet 12, mais je me suis également lancée dans la traduction d’une FF…. alors que j’avais juré ne jamais le faire. Ma motivation ? Vouloir faire connaitre un nouveau fandom… Avoir fait la rencontre avec une histoire qui vaut le coup d’être diffusée largement… une histoire qui a une taille raisonnable… une auteure dont le style correspond au mien… Il y a 70 pages environ, 10 parties. La première est déjà entre les mains de ma super bêta-lectrice.

That’s all, Folks !

Publicités

18 septembre 2008

Géant

Filed under: blabla,WNBA — Catherine @ 17:41

Je travaille sur le chapitre 6 du projet 12, mais ce n’est pas ce qui a causé ce titre.

J’ai mis à jour ma page WNBA, mais ce n’est pas ce qui a causé ce titre.

Les play-offs de la WNBA commencent ce soir, mais ce n’est pas ce qui a causé ce titre.

Mon estimée bêta-lectrice a relu tout ce que j’ai écrit relatif au projet 12 pour que je commence à le mettre sur mon site au « propre », mais ce n’est pas ce qui a causé ce titre.

J’ai vraiment fini mes travaux, mais ce n’est pas ce qui a causé ce titre.

En fait, ma TV m’a abandonnée après 16-17 ans de vie commune sans un nuage. Donc après avoir regardé ce qui se faisait, épluché le dossier technique d’un certain fournisseur et étudier le site d’un autre (qui a un magasin sur le boulevard à 3 minutes de chez moi), j’ai porté mon choix sur plusieurs modèles et mardi soir, j’ai conclu (en choisissant a priori celui qui était le plus cher parce que, en fait, les prix ont bien baissé ces trois derniers mois) et la bête a été livrée vers 13 h 30 !!! Je n’ai pas tapé parmi les plus grands écrans (mon budget et la place chez moi ne leur permettent pas), mais je suis assez épatée par ce superbe écran de 32″ (soit environ 80 cm en diagonale).

Et ça, c’est GEANT !!!

11 septembre 2008

Projet 12 – Chapitre 5 (suite et fin)

Filed under: blabla,Ecriture,Heroic Fantasy,Projet 12,WNBA — Catherine @ 19:44

Je sens que je vais vous perdre avec mes histoires de chapitres, mais je vais essayer quand même. J’attaquais ce qui devait normalement être le chapitre 6 quand au bout d’une page et demi, j’ai réalisé qu’en fait, c’était la fin du chapitre 5.

Vous me suivez ?

Donc j’ai mis à jour le billet posté en ligne le 1er septembre pour que vous puissiez lire ce foutu fameux chapitre 5 en entier.

Ce qui veux dire que j’ai un chapitre 6 encore à écrire pour faire le lien avec le reste…. (je ne vous raconte pas le nombre de fois où j’ai changé la numérotation des chapitres sur mon brouillon ces dernières temps).

Sinon, je voulais mettre à jour ma page WNBA, mais je pense que ça attendra lundi avec la fin de la saison régulière (une chose est sûre cependant : contrairement aux dernières années, on n’attendra pas les derniers matchs du dernier jour pour savoir qui va en play-off. Tous les finalistes sont connus. Les seules variations qu’il peut y avoir relèvent juste de la place en play-off qui détermine l’adversaire au premier tour et savoir qui aura l’avantage du terrain.)

J’ai également officiellement fini mes travaux. J’ai rangé et nettoyé cet après-midi et mon appart’ ne ressemble plus à un chantier. Il me reste 2-3 petites choses à faire, mais qui relèvent plus de la déco que des travaux.

Enfin, demain, si je ne suis pas trop fatiguée, je me fais deux films dans l’après-midi en sortant du bureau : « Mamma Mia » et « Max la Menace ». Ça va, c’est du léger, mais j’espère passer un bon moment.

That’s all, Folks !

5 septembre 2008

Ma première Fic en anglais

Filed under: Ecriture,Fans/Fandoms/Fanfics,femslash — Catherine @ 17:23

Si vous vous demandez quand viendra le chapitre 6 du Projet 12… je suis dessus, mais une fois de plus, je me mets à faire plusieurs choses en même temps.

Ma dernière expérience, traduire l’une de mes dernières fics en anglais, la plus courte, pour un autre fandom. Pas de panique, vous l’avez déjà lue en français si vous êtes passées sur mon site vers le 19 juillet.

Cela donne ce qui suit :

Title : Indescribable happiness
Author : Styx
Fandom : The Devil Wears Prada
Pairing : Miranda / Andy
Original french story : Indicible Bonheur
Red Alert : Deathfic

It is likely that tomorrow at the same time, as we won’t return as planned and without being able to join us on the phone, someone will have found our corpses.

It is a decision that we had taken very quickly. No. It is a decision that Miranda had taken very quickly. But faced with the idea to live even one day without her after twenty-six years of indescribable happiness, there was no hesitation in my voice when I told her that I would go with her. She was ready to defend her decision. She didn’t contest mine.

Two years ago, when doctors diagnosed Miranda with this new scourge of our modern societies that is Alzheimer’s, we were coming out of six difficult years where we had attended, impotent, to the slow falling-apart of the person who was my father.

Miranda, even if no longer the editor in chief of Runway, has not changed at all. Everything must always be perfect, Miranda first and foremost. This inexorable decline, it wasn’t for her. The disease was detected quickly and she was able to benefit from the latest treatments. But they only slow its evolution. And so she decided to leave on her own terms.

We took advantage of the last two years at most. From what I have read and discuss with the neurologist who has followed Miranda, the treatment has been particularly successful. But these last few weeks, her memory began to play tricks and her mood has been feeling the effects. She, however, quickly realized the situation and one morning, she told me that it was time, while she could still do so in full knowledge of the facts. She changed her will, because I didn’t want to survive her. I wrote mine, even if my possessions are much less. We have prepared letters to the twins, held a final dinner with them and their families. Everything was perfect. Miranda was in a good day.

Then we left for our house in the Hamptons.

Last walks on the beach, hand in hand.

Last naps in the arms of each other.

We hesitated on the method, but there was no question that it couldn’t affect her body’s integrity. Miranda still has enough power to get the right molecule from the right sources that will let us leave without any pain.

She is already asleep and I feel my eyelids grow heavy.

I take her in my arms one last time.

Twenty-six years of indescribable happiness

1 septembre 2008

Projet 12 – Ch. 5

Filed under: Ecriture,femslash,Heroic Fantasy,Projet 12 — Catherine @ 19:43

Ce qui devait être le chapitre 5 s’avérant plus long que prévu, je vais le “couper” en deux et vous livre ci-après le chapitre 5. Il me faudra juste décaler la numérotation pour le reste (ce qui n’est rien du tout en soi).

mise à jour du 11/9/08 : finalement, je viens d’écrire une page et demi environ qui achève le chapitre 5 donc la mise à jour est au bout de ce chapitre.

Et cela veut dire qu’il me faudra quand même écrire un chapitre 6 avant de revenir sur la « suite » déjà écrite

Bonne lecture ! ;-D

Chapitre 5

Le lendemain matin, après avoir navigué quelques heures, Tamoryn réalisa que les voyageurs avaient mangé leur pain blanc la veille. Ayant bénéficié d’un bon vent arrière favorable, le navire abordait maintenant la partie la plus délicate du périple, alors que les éléments dominants venaient maintenant  du grand large.

Le capitaine ordonna d’affaler la grande voile carrée, le Prince d’Akhora avançant au près avec sa voile triangulaire. Selon sa carte, le seul problème serait le vent de face. Le tirant d’eau peu important lui permettait de ne plus se soucier des hauts fonds, moins important sur cette partie du détroit. Il y aurait juste, sur la fin du parcours, quelques récifs à éviter. Par contre, certains passages entre deux îlots semblaient étroits, mais la carte ne permettait pas de dire quelle était la marge de manœuvre. La carte avait dû appartenir à une époque au capitaine d’un vaisseau beaucoup plus gros et qui avait annoté la carte selon ses besoins. Le passage qu’il avait emprunté et commenté rallongeait le trajet et Tamoryn et son équipage de fortune auraient eu trop de manœuvres à faire. Il allait falloir risquer un ou deux étroits goulets. Elle appela Track en lui demandant de tenir les gaffes à porter de main.

(more…)

Propulsé par WordPress.com.