Au bord du Styx

14 janvier 2008

Je ne pourrai plus dire…

Filed under: blabla,Ciné-TV,LGBT — Catherine @ 19:57

… que je hais les lundis… en tous cas pendant les trois mois qui viennent :

monday.jpg

En effet, dans ma nouvelle organisation, je ne travaillerai pas le lundi ni le jeudi ainsi que le vendredi après-midi. Çà me convient plutôt car je n’aimais pas les lundis et jeudis.

Lundi, début de semaine, pas encore remis de son week-end, furieuse car on n’a pas pu faire tout ce qu’on voulait pendant ledit week-end et je rajouterai qu’à l’instar du jeudi, c’est un gros jour en terme d’audience.

Jeudi, on commence déjà à sentir la semaine écoulée dans les jambes, on réalise qu’il n’y a plus que deux jours pour faire ce qui était prévu, autre gros jour d’audience comme je l’ai déjà dit… le week-end ne commence PAS le lendemain…

Donc le mardi et le mercredi, ça me va bien pour travailler et juste le vendredi matin… c’est impec !

C’est d’autant mieux que si j’ai bien noté, la prochaine grosse grève est le 24 janvier soit un jeudi et je pourrai donc rester chez moi sans problème. J’aurais dû jongler avec les jours si celle-ci était tombée un mardi car je ne crois pas que, pour l’instant, je pourrai aller bosser à pieds ou me battre dans les transports à attendre un hypothétique métro.

Le fait est qu’au bout de ma première vraie journée de travail, j’étais morte dans mes chaussures, idem le mercredi et que jeudi, j’ai passé le temps à souffler.

Vendredi, j’avais un peu récupéré, mais il a fallu que j’aille chez ma rhumato dans l’après-midi pour récupérer un papier (mon arrêt maladie relatif à la reprise à temps partiel refait sur le « nouveau formulaire » – ça me rappelle « Les 12 travaux d’Astérix » et l’épreuve de la Maison des Fous).

Maintenant, il va falloir trouver le bon rythme, caser les exercices que j’ai à faire maintenant que je ne vais plus chez le kiné, remettre des heures d’écriture….

Question boulot, ça va… c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas. J’ai même pu rappeler à mon chef vendredi combien j’étais bonne (sans fausse modestie) à un moment où il veut renégocier mon contrat de travail à la baisse côté salaire ! Je sais que je ferai un effort si je veux rester faire ce travail que je ne veux quitter qu’à mes conditions, mas au moins, j’ai encore des arguments à faire valoir pour justifier de ce que je reçois.

Parlons de choses plus intéressantes ! Vous aimez le pop-corn ? Moi, j’en raffole. Ça remonte à mon enfance quand me mère en faisait dans une grande casserole. Elle y faisait chauffer un peu d’huile, mettait un grain « test » et quand c’était assez chaud, mettait une poignée de grains de maïs. Du pop-corn comme ça, on n’en trouve plus. Pendant quelques années, on pouvait trouver chez P<blip>D, chaîne bien connue de distribution de produits surgelés, du pop-corn à faire au four à micro-ondes. C’est une invention positivement géniale : mettez le sachet bien positionné dans le four, 2 à 4 minutes d’attente suivant la puissance dudit four et pif-paf-pop, une portion de pop-corn. Sauf que cette marque avait arrêté d’en faire…. Et voilà que cet après-midi, en faisant une petite course, je tombe sur une boîte sous la marque C<blip>O (grand nom de la grande distribution née à Saint-Étienne). Il n’y aura plus qu’à essayer.

Autre moment de ma semaine, la découverte de la série « Esprits Criminels – Criminal Minds » qui suit un groupe de profileurs du FBI. Contrairement à la série « Profiler » où l’héroïne avait des espèces de flash qui lui permettait de « distinguer » ce qui s’était passé, notre bande de héros travaille de façon traditionnelle en réalisant des profiles psychologiques, en se basant sur des statistiques et en faisant un vrai travail de police. J’avais vu un épisode ou deux, au hasard, mais je crois que le même jour, je regardais autre chose et cette série-là n’avait pas eu la priorité. Je m’y suis réintéressée depuis que j’ai lu un « manifeste » sur le subtext existant entre deux personnages, le deuxième n’arrivant qu’en milieu de la deuxième saison (tant mieux car je n’accrochais pas trop au personnage qui est remplacé). En attendant de voir cette deuxième saison (et la 3e en cours de diff’ aux USA), je prends plaisir à voir les premiers épisodes.

Autres moments de TV (US) agréables, le retour de « The L Word » et une nouvelle série appelée « Cashmere Mafia ». Cette dernière, bien que n’échappant pas à certains clichés, était bien sympathique pour ce qui concerne l’épisode pilote.

That’s all, Folks !

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :