Au bord du Styx

9 mai 2007

21/12/2006 : Encore de la lecture !

Filed under: Ciné-TV,Lecture,Sciences,Société — Catherine @ 19:10

Bonjour,

Un nouveau dragon (sur Yahoo ! 360°) pour BigK qui vient de mettre en ligne la dernière partie du Round Robin que j’ai écrite.

pour tout lire :
http://www.guerriereamazone.com/rrmai1.html par Mad

http://www.guerriereamazone.com/rrmai2.html par Styx

http://www.guerriereamazone.com/rrmai3.html par Tara

http://www.guerriereamazone.com/rrmai4.html par Fausta

http://www.guerriereamazone.com/rrmai5.html par Gabrielle Lee

http://www.guerriereamazone.com/rrmai6.html par Fryda

http://www.guerriereamazone.com/rrmai7.html par Kaktus

http://www.guerriereamazone.com/rrmai8.html par Styx

Sinon, rien de spécial. Je suis toujours dans une période plutôt douloureuse avec du mal à me déplacer, du mal à rester assise plus de 30 minutes, du mal à tenir debout même : lundi, l’une des chatonnes (tiens, il faudra que je refasse des photos, elles ont tellement grandi !), l’une des chatonnes donc, en courant sans regarder où elle allait, est rentrée dans ma jambe et s’il n’y avait pas eu un mur à proximité, je me serais retrouvée par terre !

En ce moment sinon, je profite que plusieurs chaînes du câbles diffusent plein de films avec John Wayne (l’année prochaine sera le centenaire de sa naissance) pour me faire une petite cure.

John Wayne était l’un des grands héros de mon enfance et j’admets que je regarde ses films avec toujours autant de plaisir. Et en ce moment, je me régale car il y a des tas de films que je n’avais jamais vus. Saviez vous que sur les 153 films où son nom figure au générique (car il y en a en plus une bonne vingtaine où il n’est pas crédité), il a tenu le premier rôle dans 142 d’entre eux ?

Il détient le record absolu dans ce domaine et ne devrait pas être détronné de si tôt, les comédiens ne tournant plus 3 à 5 films par an de façon régulière.

Je vous rajoute un peu de lecture.

Une molécule permet le diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer

LEMONDE.FR avec AFP | 21.12.06 | 13h35 • Mis à jour le 21.12.06 | 13h57

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3244,36-847959@51-847981,0.html

Des chercheurs américains ont annoncé mercredi 20 décembre avoir réussi à détecter la maladie d’Alzheimer avant ses premiers symptômes chez certains patients, grâce aux technologies de l’imagerie associées à une nouvelle molécule se fixant aux protéines anormales de cette maladie dégénérative.

Les chercheurs de l’université de Californie et Los Angeles (UCLA), qui ont publié leur étude dans le New England Journal of Medicine, affirment que leur méthode permet « de voir en temps réel dans le cerveau » et d’identifier les deux principaux marqueurs de la maladie chez des sujets qui pourraient ne développer Alzheimer que plusieurs années plus tard.« L’étude indique que nous pourrions avoir désormais un nouvel instrument de diagnostic pour détecter les prédispositions à Alzheimer afin de nous aider à identifier les personnes à risque, peut-être des années avant que les symptômes soient évidents », a déclaré le docteur Gary Small, directeur du centre sur l’âge à l’UCLA et principal auteur de l’étude.

IL N’EXISTE AUCUN OUTIL DE DIAGNOSTIC D’ALZHEIMER
Les chercheurs espèrent que ce nouvel instrument accélérera la recherche sur les traitements d’Alzheimer et permettra à terme de diagnostiquer plus tôt la maladie et de traiter les personnes à risques, leur épargnant d’importantes dégénérescences. Actuellement, il n’existe aucun outil de diagnostic d’Alzheimer, une maladie neurodégénérative chronique toujours incurable, qui entraîne une détérioration progressive des fonctions cognitives telles que l’attention, la perception, la mémoire, l’intelligence et le langage.

La nouvelle molécule parvient à associer les deux protéines caractérisant la pathologie, les dépôts anormaux ou plaques de peptiques (fragments protéiques), de bêta amyloïde, et les protéines Tau qui s’accumulent sous forme de filaments pathologiques dans les cellules nerveuses.

L’équipe de l’UCLA a expérimenté la nouvelle méthode sur un échantillon de 83 personnes et ainsi pu distinguer les patients sains de ceux présentant des risques. Les sujets se sont vu injecter un composant radioactif, avant d’être observés à l’aide d’un scanner PET (Positron Emission Tomography) et, pour 72 d’entre eux, à l’aide d’une IRM (image à résonance magnétique). Les chercheurs ont pu identifier 25 malades probables d’Alzheimer, 28 personnes souffrant de légère dégradation cognitive et 30 présentant des résultats normaux.

La méthode s’est aussi montrée efficace, selon les auteurs, pour tracer la progression de la maladie dans le temps. Des scanners ultérieurs ont été réalisés sur douze patients dont les fonctions mentales s’étaient détériorées. Or les images ont montré que plus la maladie était avancée, plus la concentration du marqueur chimique était élevée dans les zones du cerveau où s’accumulent les protéines anormales. La concentration est de 5 à 11 % supérieure à celle constatée sur les scanners précédents.

La maladie d’Alzheimer touche quelque 25 millions de personnes dans le monde, dont environ 860 000 en France. Mais avec le vieillissement de la population, la maladie et d’autres formes de démence devraient toucher 42 millions de personnes dans le monde en 2020 et plus de 81 millions d’ici à 2040, ont prédit fin 2005 douze experts internationaux dans une étude publiée dans la revue médicale britannique The Lancet.

Si cette découverte pouvait permettre d’améliorer les traitements… En effet, tous sont d’accord pour dire que l’on ne peut vraiment faire quelque chose que si l’on détecte les symptômes très tôt, or bien souvent, quand on s’en rend compte, la maladie a déjà bien progressé. D’ailleurs, dans la catégorie des nouvelles dont on se serait bien passé, mon oncle (le frère de ma mère) doit passer des examens car on commence à s’inquiéter pour lui. Je n’aime mieux pas imaginer ce qu’il se passe dans la tête de ma mère après la perte de mon père et de ma tante (sa soeur). On en discute assez régulièrement, mais en même temps, le sentiment qui domine est une telle impuissance. Et je vous assure, dans la famille, nous ne sommes pas du genre à nous laisser faire, mais quand on ne peut RIEN faire, c’est épouvantable.

Si je ne reviens pas d’ici là, je vous souhaite à toutes et tous de bonnes fêtes de Nowell !

That’s all, Folks !

PS : je viens de remarquer qu’il y avait soudain énormément de passage sur le blog (plus d’une centaine de pages lues en 5 jours) or je n’ai pas l’impression que mon blog soit dans ceux qui sont retenus par Yahoo. Personne ne laisse de message… mais en même temps, je ne reçois pas plus de Spam ou de « hate mail » que d’habitude (je vous rassure, je reçois beaucoup de Spam et aucun « hate mail »)… Un mystère numérique de plus

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :