Au bord du Styx

9 mai 2007

06/12/2006 : Surprise-Partie

Filed under: blabla — Catherine @ 19:04

Vous savez quoi ? (Tiens, il me semble avoir déjà commencé comme ça !) Qu’importe !

Je n’ai finalement pas vu « Commander in Chief ». Parce que mes amiEs, avec la complicité de ma mère, m’ont organisé une surprise-partie, une vraie. Vers 20 heures, ils se sont pointés chez moi, les bras chargés de victuailles et d’alcools ! Et je n’avais rien vu venir, malgré quelques messages bizarres de ma mère qui me faisaient craindre pour sa santé, vu qu’elle n’était pas bien depuis deux semaines.

C’est bien, les amis ! Mais quand il y en a deux qui vivent à l’étranger (Angleterre/Ecosse et Vladivostok) et que les deux autres ont des boulots aux horaires impossibles (milieu hospitalier et journaliste), on ne perd pas le contact, mais on ne se voit pas souvent.

Alors là, quand j’ai su que le « russe » revenait un peu à Paris alors que l’ « anglaise » avait un trimestre sabbatique dans la capitale, on s’était dit qu’il fallait faire quelque chose. Puis j’ai eu à nouveau tous ces examens à passer, je voyais le temps s’écouler et le moment où on allait compter une occasion manquée de plus.

Eh bien non ! ce ne fut pas facile, mais ils y sont arrivés.  Image (surtout si l’on considère que j’étais la seule à avoir les coordonnées du « russe » et que les autres pouvaient difficilement venir me les demander)

Je n’aurais pas été aussi sidérée de les voir sur mon palier, j’y serais sûrement allée de ma petite larme (un rien m’émeut en ce moment).

Nous fîmes bonne chère, l’alcool coula à flots (sauf pour moi, médocs obligent, mais j’ai bu quand même ma petite coupe à la fin) et nous avons passé une superbe soirée comme si la dernière fois que nous avions été tous ensemble réunis ne remontait pas à…. (vaut mieux pas compter).

Pour « Commander in Chief », je regarderai les épisodes samedi prochain et si ça m’accroche, je chercherai les trois premiers.

Par ailleurs, je me suis fait un cadeau de Noël anticipé (un peu cher et pas pour toutes les bourses, je reconnais, mais j’avais besoin de me faire plaisir). Il s’agit du dernier ouvrage de la photographe Annie Leibovitz qui couvre les quinze dernières années  de sa carrière et de sa vie  (partagée avec l’auteure Susan Sontag disparue en décembre 2004).

Image

C’est un ouvrage magnifique. J’ai toujours beaucoup aimé ce qu’elle fait et ce livre est un merveilleux résumé, mêlant  voyages et actualités (Bosnie), célébrités et photos de famille, essentiellement en noir & blanc, mais avec parfois un peu de couleur. Je ne  vais pas vous dire de l’acheter, mais si vous pouvez y jeter un coup d’oeil, foncez !

That’s all, Folks ! Image

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :