Au bord du Styx

28 mai 2007

25 ans déjà…

Filed under: Ciné-TV,Hommage — Catherine @ 14:58

Tout le monde en parle. Il n’empêche…

Romy Schneider

23 septembre 1938 – 29 mai 1982

Je me souviens du matin où j’ai appris sa disparition. C’était un mardi matin. J’étais en Terminale et le premier cours à 8 heures était physique-chimie. Un copain à côté de qui j’étais souvent assise, était complètement effondré et j’ai dû passer plus de temps à le consoler qu’à écouter le cours (à quelques semaines du bac).

26 mai 2007

Le Monde connaît le mot « fanfic »

Et ça valait la peine d’en parler, car je crois vraiment que c’est la première fois que je l’y vois. Comme c’est à propos de l’univers Star Wars, ça ne peut être mauvais. Suivez les liens, il y a vraiment des choses très curieuses. Et si on ne le savait pas déjà, les fans ont vraiment du talent !

Trente années de détournements de « La Guerre des étoiles »
LEMONDE.FR | 25.05.07

© Le Monde.fr

Comment vivaient les Ewoks avant la construction de l’Etoile noire ? Qu’est devenu Tattoine après la chute de Jabba le Hut ? Ces questions, les deux trilogies de George Lucas, dont le premier film est sorti en mai 1977, n’y répondent pas. Alors des fans de la saga Star Wars ont pris les choses en main, et écrivent eux-mêmes les morceaux manquants de l’histoire, ou créent des nouvelles qui se déroulent dans l’univers de La Guerre des étoiles. C’est ce que l’on appelle les « fanfics », les fictions créées par des fans. Des centaines de sites, comme Sith clan ou R2D2menace, rassemblent ces histoires écrites par les fans pour les fans.

Autre manière de rendre hommage à l’univers des films : les créations plastiques. Certains fans créent des mises en scène qui vont du kitsch à la reconstitution historique, ou détournent à la fois la figure du chasseur de prime Han Solo et celle d’Andy Warhol.

Mais c’est surtout avec le développement de la vidéo numérique grand public qu’un nouveau terrain de jeu est apparu pour les fans. Depuis le film d’animation parodique jusqu’au montage faisant se rencontrer George Lucas et les Monty Pythons, la série de George Lucas a inspiré des centaines de vidéos diffusées sur Youtube ou Dailymotion. Nicolas Sarkozy a même fait les frais d’une version détournée de la saga, intitulée « Sark Wars ».

La limite entre le détournement amateur et le film professionnel est parfois ténue. Certains fans créent de véritables séries basées sur des figurines. D’autres vidéos sont extrêmement élaborées et font appel à d’importantes ressources techniques et scénaristiques. « Troops » raconte ainsi le quotidien des soldats de l’Empire en poste sur la planète désertique Tattoine, point de départ de Star Wars.

Même si George Lucas a annoncé qu’il ne réaliserait pas les épisodes sept à neuf initialement prévu, il en faudrait plus pour arrêter la créativité de ses fans, trente ans après le premier film. Le site Youtube, à lui seul, héberge ainsi plus de 93 000 vidéos consacrées à La Guerre des étoiles.

 

Damien Leloup

25 mai 2007

Un avertissement

Filed under: Lecture,Société — Catherine @ 23:44

Un deuxième message pour vous faire part d’une lecture dans la version on-line du Monde à propos des échanges peer-to-peer. En résumé, tant que ça restera très très raisonnable, on peut passer sous le radar, sinon ça va faire mal, ça peut avoir de lourdes conséquences.

Le Conseil d’Etat relance la chasse aux « pirates » informatiques
LEMONDE.FR | 25.05.07

© Le Monde.fr

Dans un arrêt du mercredi 23 mai, le conseil d’Etat a annulé quatre décisions de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), qui refusait la mise en œuvre d’un traitement automatisé de données personnelles pour repérer les usagers des réseaux « peer to peer ». Dans un communiqué, la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem) et la société pour l’administration du droit de reproduction mécanique des auteurs, compositeurs et éditeurs (SDRM) « se réjouissent » de la décision.

Pour motiver son annulation, la plus haute juridiction administrative estime que « la Cnil a entaché sa décision d’une erreur d’appréciation » sur l’ampleur et la portée du dispositif.

Proposé par les sociétés de droit d’auteurs en 2005, le mode de repérage initial prévoit l’élaboration d’un message personnalisé d’avertissement aux internautes qui mettent à disposition illégalement des œuvres musicales. La transmission du message est assurée par le fournisseur d’accès, qui fait le lien entre l’adresse IP et l’abonné.

En octobre 2005, la CNIL s’est opposée aux poursuites automatisées, estimant que ces méthodes « n’ont pas pour objet la réalisation d’actions ponctuelles strictement limitées au besoin de la lutte contre la contrefaçon ». L’autorité administrative s’inquiète également d’une possible « collecte massive de données à caractère personnel » et de « la surveillance exhaustive et continue des réseaux d’échanges de fichiers ».

SURVEILLANCE RENFORCÉE

Le système élaboré par les représentants des ayants droits, tel qu’il est plus précisément décrit dans l’arrêt du conseil d’Etat, favorise un contrôle renforcé des fichiers échangés. A partir d’une base de 10 000 titres musicaux, actualisée toutes les semaines, une première phase de « calibrage » ou de « ciblage » détecte les utilisateurs des réseaux « peer to peer ».

Ceux qui, dans les 24 heures, ont mis en ligne moins de 50 fichiers musicaux doivent recevoir un simple message d’avertissement. En revanche, ceux qui ont mis à disposition plus de 50 fichiers sont soumis à « un ciblage avancé », d’une durée de quinze jours. Au terme de cette période, « les internautes ayant gratuitement mis à disposition de tiers entre 500 et 1000 fichiers musicaux (ont) vocation à faire l’objet de poursuites devant le juge civil », précise l’arrêt du conseil d’Etat. Pour ceux qui mettent en ligne plus de 1000 fichiers, des poursuites pénales sont susceptibles d’être lancées.

Le projet de surveillance automatisé, modifié ou non, doit être représenté à la Cnil dans les prochains mois.

 

Laurent Checola

Stats et autres considérations…

Filed under: Basketball,blabla,LGBT,Livres-BD,Science Fiction,WNBA — Catherine @ 14:36

Bonjour,

Tout d’abord, j’espère que j’aurai un nouveau chapitre du projet 12 demain, mais je n’ai pas trop avancé cette semaine et là, je devrais aborder un « gros morceau ». En fait, on devrait aborder plusieurs gros morceaux dans les chapitres à venir. On verra…

Le stats d’abord… Beaucoup de monde arrive sur ce blog parce en quête d’infos ou des photos de John Wayne. J’ai dû en parler deux fois. Je pense qu’il y a dû y avoir des surprises s’ils ont passé un peu de temps sur le blog 😀

Beaucoup cherchent également des mannequins chinois, des vrais mannequins, pour faire des défilés… là encore, quelques surprises….

Enfin, il semble que mes billets sur le basketball et la WNBA attirent du monde, certains faisant la requête d’articles en français. Là, moins de surprise s’ils se limitent à ces billets.

Une recherche sur des comics lez ou Xena m’a aussi apporté du passage.

Je ne vous parle pas de « ancienne minoterie villeurbanne », « nombre de place à l’opéra comique » ou « écusson du cnes » : là, je n’ai pas encore compris quels mots ont pu attirer l’attention des moteurs de recherche.

En parlant de stats (parfaitement inutiles), je continue d’indexer ma biblio-DVD-CD-thèque, sachant que je suis à jour pour les DVD et les BD, que j’avance dans les livres (mais je suis loin d’être au bout) et que je n’enregistre que les CD nouveaux et ceux du même artiste si j’en ai déjà. Cela donne donc ce matin : 1618 livres (dont 678 BD), 397 DVD, 49 CD et 10 périodiques (on peut enregistrer les revues par numéro avec le détail des articles par numéro). Pour ce dernier cas, c’est intéressant pour les revues faites pour être conservées comme « Histoire Antique » ou certaines revues sur les séries (telle la défunte « Génération Séries »). Ça peut sembler fastidieux, mais à l’usage, ça paie (c’est l’intérêt d’utiliser un logiciel professionnel de gestion de bibliothèque).

Mes commentaires sur la première semaine de WNBA :

Detroit (Champion 2006) a gagné ses deux premiers matchs sans tergiverser. Le champion en titre a toujours une belle cible dans les dos pour les autres équipes, mais là, je pense que l’équipe n’abandonnera pas son titre sans combattre à fond (sauf blessure etc…)

New York a fait une belle impression en gagnant ses deux premiers matchs, l’un contre le benjamin de la ligue, Chicago (dans sa deuxième année d’existence) ce qui était un peu logique et le second contre les Mystics de Washington, qui était à leur portée même si cette dernière équipe avait eu une place en playoffs l’année dernière.

Chicago a perdu ses deux premiers matchs. Ce n’est pas étonnant, mais il reste beaucoup à faire même si l’on constate des progrès.

A l’ouest,

Les Silver Stars de San Antonio ont perdu, assez logiquement leur premier match contre les Mercury de Phoenix, mais ont gagné le deuxième contre les Sun du Connecticut, ce qui est plus étonnant (et qui traduit entre autre, ce que je dissais la dernière fois sur le manque de profondeur du banc des Sun). Cela signifie aussi qu’avec le temps, les automatismes entre joueuses apparaissant, les Silver Stars pourraient faire de belles choses.

Les Monarchs de Sacramento ont perdu le match d’ouverture contre Detroit, puis gagné logiquement contre les Lynx de Minnesota et les Mystics de Washington. Il faudra cependant que l’équipe fasse attention car les vétéranes « vieillissent » (Ma mère me le dit pourtant assez souvent qu’il ne faut pas vieillir ! 😉 ) et les plus jeunes doivent apprendre à monter en première ligne.

Los Angeles a gagné contre Chicago (logiquement une fois de plus), mais a perdu face aux Fever d’Indiana. L’équipe souffre de l’absence de Lisa Leslie en congé maternité et de T. Johnson (vous savez, cette meneuse explosive d’1,60 m et Rookie (débutante) de l’année pour 2005), blessée. Et les deux ou trois marqueuses ne peuvent pas tout faire. Les autres doivent mouiller leur maillot.

Les Lynx du Minnesota ont perdu leurs deux premiers matchs malgré un beau jeu de S. Augustus (Rookie de l’année pour 2006 et deuxième meilleure marqueuse de la ligue l’année dernière), mais là aussi, il faut que le reste de l’équipe s’y mette.

A noter que les Storms de Seattle (qui ont gagné leurs deux premiers matchs après s’être fait peur) ont battu un record de l’équipe en atteignant le score de 100 points (sans prolongation) contre les Mercury de Phoenix.

Ca, c’était pour les chiffres.

Sinon, j’ai eu ma semaine « chargée » : Mardi – Chirurgien. Tout va bien, il n’est pas heureux de ma mésaventure « Sécurité Sociale » de la semaine dernière et m’a recommandé la prudence. Je le revois l’année prochaine. Et j’ai eu le résultat de la biopsie : finalement, c’était bien une coxarthrose et donc, j’ai l’espoir de garder ma hanche gauche !

Hier, je suis retournée dans un restaurant pour le première fois depuis presque 2 ans. Resto chinois (habitant près du second quartier chinois de Paris….) à l’occasion d’une courte visite à Paris de ma copine Sophie (celle qui vit en Grande-Bretagne) et qui m’a invitée à retourner à Glasgow cet été si ça va et si je n’ai rien d’autre de prévu.

Cet aprèm’, je retourne voir ma rhumato. Mon incident « Sécu » a mis environ 15 jours de retard dans ma progression. J’espère maintenant que je pourrai reprendre le boulot vers le 15 juin.

Cette visite me cause un petit souci et m’a fait penser à un livre que j’aimerais vous recommander. Le souci (ridicule) : il fait assez chaud aujourd’hui à Paris et je me dis que je ne vais pas mettre de veste, mais j’ai des choses à prendre (chéquier, papiers en tout genre, mon PDA pour rendez-vous et lecture…) et là, question : je prends un sac ? Celles qui me connaissent savent que le sac à main n’est absolument pas mon style 😀 et ça m’a fait penser à ce livre (que je recommande vivement tant il est drôle) :

Femme/Butch Mode d'emploi

Où la Butch préférée de L. Newman trouve le parfait « sac pour butch » (dans un magasin spécialisé) : un blouson avec plein de poches intérieures, extérieures, zippées etc…. que l’on porte sur le bras, sur l’épaule et que l’on peut même enfiler s’il fait frais.

J’ai ma solution ! 😀

Enfin, pour les gamers, je viens d’apprendre que l’année prochaine pourrait voir la sortie de StarCraft II. C’est un jeu de stratégie dans un univers de SF et j’adore. Du coup, je vais réinstaller le premier opus sur mon ordi !

That’s all, Folks !

19 mai 2007

Les petits plaisirs de la vie

Filed under: blabla — Catherine @ 22:03

Bonsoir,

Parfois, il faut savoir s’arrêter et apprécier les petites satisfactions comme elles viennent. Aujourd’hui, j’en ai collectionné plusieurs.

Tout d’abord, j’ai regardé en détail et en totalité l’un des sites présenté par l’article du Monde d’il y a quelques jours à propos des blogs-BD politiques. Celui qui a retenu mon nom s’appelle Everland et s’il y a des dessins politiques en ce moments, ce n’est pas l’objet essentiel du blog. Franchement, ça vaut la peine de le lire à fond. Et pour le plaisir, une pub qu’il a créé (et qui vous conduit à son blog en un clic) :

Pub Everland

Un autre petit plaisir : j’ai enfin réussi à configurer mon scanner. Ça faisait un temps fou que je n’arrivais pas à le faire marcher et là, j’ai décide de faire quelque chose. En fouillant sur le Net, j’ai trouvé un forum où quelqu’un relatait le même problème que le mien et un autre donnait la solution.

Le dernier petit plaisir : Encore un film avec John Wayne qui est diffusé à la TV que je ne me souviens pas avoir vu avant. Et pour info, Il doit sortir en DVD plusieurs films avec J. Wayne, certains inédits en France, à l’occasion du centenaire de sa naissance.

En citant cet acteur, ça me fait penser à un autre petit plaisir. Ce blog me permet de savoir à partir de quels mots-clé certaines personnes sont arrivées ici. Il faudrait faire une compilation ! Mais il me semble que ce site (WordPress) est mieux référencé que Yahoo 360 °.

Enfin, pour votre plaisir, le billet d’après (dans le sens de la lecture) est le 3ème chapitre du Projet 12. Si en cours de route, vous avez des idées de titre, manifestez-vous !

That’s all, Folks !

Projet 12 – Ch. 3

Filed under: Ecriture,femslash,Heroic Fantasy,Projet 12 — Catherine @ 21:41

Et voici un nouveau chapitre. J’espère que ça continuera de vous plaire. 😉

Chapitre 3

Cela faisait maintenant deux jours que le bateau longeait une falaise. Il n’y avait plus de port d’ici la traversée du détroit. En effet, la côte n’était plus qu’un immense mur de pierre, constitué du flanc de la montagne tombant à pic dans les flots.

(more…)

18 mai 2007

Il n’y a pas que la WNBA

Filed under: Basketball,sport — Catherine @ 22:41

C’est vraiment dur de voir du sport féminin à la télévision. Je me demande si je ne me suis pas trouvée une passion pour la WNBA parce que j’ai commencé à la regarder sur cette chaîne qui ne passait que la NBA/WNBA et un peu sur Sport +. Même si il n’y a plus autant de diffusion (je n’ai toujours pas trop d’info), je pourrai toujours voir des matchs sur Internet sur le site de la WNBA. Il suffit de s’inscrire et c’est gratuit !

Enfin… l’objet de ce deuxième billet de la journée (et son titre) parce que j’ai décidé de regarder le deuxième match de la finale de championnat de France de basket féminin qui opposait Valenciennes à Bourges . Valenciennes avait remporté le premier match et si l’équipe remportait celui-ci sur son parquet, le titre était pour elle.

Premier commentaire : je ne me suis finalement pas sentie trop dépaysée car à elles deux,  les deux équipes comptent neuf joueuses appartenant à l’équipe de France (que j’ai admirée au Championnat du Monde à l’automne dernier). J’avais donc beaucoup de noms encore dans l’oreille.

Ce match fut fort disputé et si l’ancien entraîneur de l’équipe de France a jugé que l’aspect technique n’était pas au plus haut, l’intensité et les beaux gestes étaient présents.

Valenciennes a finalement gagné 70 à 61.

Et accessoirement, les matchs en Europe n’ont rien à envier aux matchs aux USA !

That’s all, Folks !

Arts et Sports

Filed under: Basketball,blabla,LGBT,Livres-BD,politique,WNBA — Catherine @ 11:57

Bonjour,

Aujourd’hui, si je n’oublie aucun sujet, le billet va être long 🙂 .

Commençons par les arts !

Tout d’abord, et comme ceusses qui lisent ce blog ne fréquentent pas obligatoirement tous les endroits où je suis (internetement parlant), je voudrais attirer l’attention sur plusieurs sites traitant de comics lez que l’on peut lire sur le Net.

Dans la catégorie « existe aussi en version papier » :

  • Le blog d’Alison Bechdel, l’auteur du comics strip « Dykes to watch out for » et du roman graphique « Fun Home » qui diffuse les nouveaux strips au fur et à mesure qu’elle dessine. On y trouve également les archives des anciens strips et elle commence à rediffuser ses tous premiers dessins (j’ai déjà parlé d’elle à plusieurs reprises) ;
  • Jane’s World pour lire une planche par jour et également le site de Jane (cette BD est éditée en français par les éditions « Dans l’Engrenage » – accessoirement, j’ai commandé sur Amazon le 2ème tome et je n’arrive pas à l’obtenir…) ;

Dans la catégorie « existe sur le net et bientôt sur le papier » :

  • Yu+Me : plusieurs planches par semaine depuis 2004 – bien dessiné, des personnages attachants, j’aime bien la légère influence manga dans certains dessins ;
  • I was Kidnapped by Lesbian Pirates from Outer Space, Comics ayant gagné un concours dont le prix est l’édition papier après sa diffusion sur le Net ;

Dans la catégorie « que sur le Net »

  • Kris Dresen : J’adore son style graphique. Son histoire en cours « Grace » est vraiment superbe et comme il n’y a pas beaucoup de texte, les non anglophones ne devrait pas avoir de problème. Sur ce site, il y a également pas mal de choses sans textes (pour les mêmes).

Si vous en connaissez en français, faites-le savoir ! 🙂

Second point dans la catégorie « Art », le cinéma. Je vous avais parlé, il y a quelques mois, du film écossais « Nina’s Heavenly Delights ». Selon le site After Ellen , ce film va faire la tournée des festivals aux USA. Je lui souhaite bonne chance. Le site qualifie ce film de croisement entre « Joue-la comme Beckham » et « Beignets de tomates vertes » avec une relation lesbienne explicite et sans le football ou une longue et déchirante agonie (traduction libre par mes soins). Voici un montage des bonnes scènes entre les deux héroïnes.

Petite parenthèse avant d’aborder le sport, je viens d’écouter la désignation du nouveau gouvernement et les commentaires sur LCI (je ne supporte par TF1, mais j’admets ponctuellement LCI). Il y a des choses intéressantes. Voyons ce qui se passera, car l’enfer est pavé de bonnes intentions ! 😉

Le sport… bien que le premier point pourrait figurer dans l’art (parmi les neuf muses, l’une était patronne de la danse), une mention, une fois encore sur le site After Ellen, d’un concours de danse de salon pour couples du même sexe qui s’est tenu à New York. Un article dans le New York Times et un diaporama (slide show en anglais) que je vous invite à regarder. Ca me donne presque envie de me remettre à écrire la suite de l’Appel du Tango. D’autant que j’ai l’histoire bien en tête… mais une amie m’écrivait hier soir « à quand la suite de la FF Star Trek ? » et ce que j’écris concerne le projet 12….. La vie n’est pas un long fleuve tranquille. 😉

Cette fois, la vraie  tranche de sport. La saison WNBA commence officiellement demain. Pour l’instant, je constate que rien ne passe sur la TV française avec la disparition de la chaîne NBA +. La chaîne Sports + passe à 1 heure du mat’ les matchs de palyoffs du championnat masculin. Attendons de voir comment ça évolue, Sports + passait un match tous les lundis soirs à 20 h 30 l’année dernière.

J’ai déjà fait quelques commentaires depuis la draft. Cette saison devrait s’annoncer très intéressante. Il y a eu de gros transferts, certaines équipes sont en pleine reconstruction, il y a 4 (ou 5) nouveaux entraîneurs dont plusieurs femmes (j’avai lu une fois une fan qui disait en substance « pourquoi chercher des entraîneurs  hommes dans la NBA pour des équipes WNBA alors qu’ils ne rêvent que d’une chose, retourner à la NBA et ce, alors qu’ils y a plein de femmes compétentes qui auront une autre attitude   parce qu’elles auront une vision à moyen/long terme de leur mission ?)

Les équipes que je veux suivre plus spécialement cette année :

Liberty de New York : il n’y a plus personne du cinq de départ d’il y a deux ans après le transfert surprise de Becky Hammon, c’est une équipe qui repart presque de zéro en terme de leadership. L’équipe a joué deux matchs de pré-saison, en a perdu un de très peu et en a gagné un de belle façon (mais sans les stars en face).

Je regarderai aussi un peu ce qui se passera à Chicago dans sa deuxième année d’existence, un nouvel entraîneur, des transferts intéressants, les résultats de l’équipe ne peuvent que s’améliorer.

Beaucoup pensent que Detroit, champion 2006, qui n’a presque pas  changé, a toutes ses chances pour conserver son titre cette année.

A noter que les Sun du Connecticut, finalistes en 2004 et 2005 et finalistes de conférence l’année dernière, ont toujours une bonne chance. Mais la pré-saison, sans les vedettes toujours en Europe, a été difficile et marque peut-être un manque de profondeur du banc. A noter que les Sun ont signé Sandrine Gruda de l’équipe nationale française et qui avait fait un beau championnat du monde à l’automne dernier. Il semble cependant qu’elle ne jouerait pas cette année aux USA (je n’ai pas trouvé pourquoi, peut-être un accord avec la fédération française).

Ca, c’était pour la conférence Est. A l’Ouest, je regarderai

Silver Stars de  San Antonio : sûrement l’équipe qui va attirer le plus les regards, elle a bénéficié des transferts de B. Hammon (de New York), de Ruth Riley (de Détroit – un peu en perte de vitesse, mais une joueuse très solide avec une grande expérience) et de Erin Buescher (de Sacramento – nommée « most improved player » pour 2006 soit la joueuse ayant le plus progressé). L’équipe a également plusieurs jeunes à qui il ne manque que de l’expérience. Les Silver Stars ont gagné leurs trois matchs de pré-saison et pourraient sans surprise gagner une des 4 places de playoffs de leur conférence.

Toujours de l’intérêt pour les Monarchs de Sacramento (champions 2005) , qui gardent l’essentiel de leur équipe sans E. Buescher et qui gagne une nouvelle entraîneuse.

Idem pour les Sparks de Los Angeles, sans Lisa Leslie (MVP l’année dernière pour la troisième fois, première joueuse à atteindre 5000 points, première joueuse à avoir dunké en match) car elle attend un bébé pour les semaines qui viennent, mais avec Taj MacWilliams Franklin qui vient des Sun, joueuse solide de grande expérience. L’équipe retrouve l’entraîneur de ses débuts avec qui avaient été gagnés deux championnats en 2000 et 2001.

Enfin, toujours un oeil sur les Lynx du Minnesota avec la N°1 de la draft l’année dernière et Rookie de l’année 2006 et la N°1 de la draft de cette année suite à un échange. Un nouvel entraîneur. Beaucoup d’espoirs sur cette équipe également.

Je ne parle pas des Mercury de Phoenix avec leur stratégie toute à l’offensive et deux des trois meilleures marqueuses de l’année dernière, les Storm de Seattle avec les championnes Sue Bird et Lauren Jackson (la grande championne australienne) ou les Comets de Houston (quatre fois champions – mais l’effectif vieillit et la relève a du mal à s’affirmer comme on a pu le voir en matchs de pré-saisons et pour la première fois depuis la création de la WNBA, l’équipe a une nouvelle entraîneuse).

En résumé, il peut y avoir beaucoup de surprises les quatre mois qui viennent !

Moi, je continue d’écrire, je gère mes nouvelles douleurs comme je peux et je me prépare à ma semaine prochaine « chargée » soit radio + chirurgien mardi et rhumato vendredi.

That’s all, Folks !

15 mai 2007

Je m’interroge et je m’amuse

Filed under: blabla,Lecture,politique,Société — Catherine @ 15:11

Bonjour,

Deux sujets aujourd’hui.

Le premier, interrogation sur les qualifications des médecins-conseils à la Sécu. Comme annoncé, je suis allée à la Sécu hier. Ce n’était pas le même toubib que les autres fois. Je re-raconte ma petite histoire augmentée des derniers épisodes soit l’opération. tout se passe bien, elle suggère que mon arrêt soit prolongé jusqu’à la fin du mois puis que le mois prochain, je sois arrêtée à mi-temps pour permettre un retour à la vie « normale » en douceur. Comme c’est ce que je pensais aussi, on peut dire que tout va bien. J’en profite pour demander pourquoi je ne touche plus d’indemnités journalières depuis février (ce qui me met dans une situation difficile) et j’apprends que les hôpitaux et autres cliniques sont supposées envoyer les attestations d’hospitalisation à la Sécu (c’est même écrit sur le site de la Sécu), mais ce n’est pas fait ! Comme je n’ai pas ces documents, il va falloir que je me débrouille pour les récupérer et les renvoyer moi-même. Mais passons, au moins, je sais où j’en suis.

Là où ça devient « intéressant » (entendre le ton sarcastique), c’est quand elle demande à m’examiner. OK, c’est un toubib et franchement, depuis trois mois, je me suis déshabillée devant plus de personnes que je ne pensais possible. Elle commence à manipuler ma jambe. Normal aussi. Jusqu’au moment où elle lui fait faire un ciseau brutal : geste interdit N°1 dans mon cas. Je fais « Aïe » à deux reprises, elle arrête, je me rhabille et ça se finit vite après : mes arrêts sont validés.

Le problème est que depuis, même au repos, j’ai mal (et je prends toujours mes antalgiques) . Quand j’ai raconté ça au kiné hier soir, il m’a fait arrêter mes exercices sur le champ en se demandant si elle était folle. Ce mouvement aurait pu me déboîter la hanche si ça n’avait pas été entièrement cicatrisé ou si les ligaments étaient encore trop souples. C’est un mouvement que seul le chirurgien peut voir à faire et que je pourrai reprendre moi-même dans un an.

Il faut que je reste tranquille 48 heures. Aujourd’hui, ça fait un chouïa moins mal au repos, mais pas sur certains mouvements. ça renvoie en arrière une partie de ma rééducation. Que voulait-elle faire ? Me renvoyer à l’hosto ?

Sinon, ce qui m’amuse (sinon, on peut pleurer aussi, mais c’est moins productif) ce sont  deux dépêches de l’AFP lues ce matin et qui concernent l’une la formation du futur gouvernement et les grincements de dent de certains UMP devant la place faite à ceux de la gauche qui sont invités, la seconde concerne le PS, son avenir etc….

L’ouverture du gouvernement à des personnes réputées de gauche… en soi, ce n’est pas une mauvaise idée, mais j’ai des souvenirs déjà anciens de tentatives similaires où la personne de gauche claquait la porte au bout de 3 à 10 jours parce qu’elle réalisait qu’elle n’avait qu’une politique à appliquer qui ne collait pas avec ses idées.

Quant au PS… je ne suis ni militante, ni affiliée ni rien. mais quand je regarde leurs discussions. Certains parlent de refaire un grand parti de gauche… N’ont-ils  pas compris qu’un grand parti de gauche avec des multitudes de courants, parfois opposés fait perdre toute visibilité à l’extérieur ? Moi, mon idée (mais je ne ferai jamais de politique alors….) c’est de faire un parti socialiste franchement social-démocrate plutôt centriste et que les autres fassent leur propre mouvement plus « gauchiste » en récupérant éventuellement les lambeaux du parti communiste. Mais à mon sens, tenter de réunir un maximum de monde oblige à trop de concession pour les uns ou les autres et finalement à une absence de ligne claire.

Mais comme je vous disais, les intérêts des politiques et le bon sens… ça me fait régulièrement penser à un livre de sociologie politique lu à la fac « Les partis Politiques » de M. Ostrogorski (marrant, en cherchant l’orthographe de ce nom, je viens de voir que mon prof de sociologie politique de l’époque avait écrit un Que sais-je ? sur le sujet. Le livre datait du début du 20° siècle, mais reste valable à toute époque et à tout niveau et montre comment les idéalistes qui s’engagent dans les mouvements associatifs, syndicaux ou politiques, s’ils montent dans la hiérarchie, perdent leurs idéaux et ne voient plus l’organisation que comme un instrument de pouvoir personnel (bon, c’est très résumé et ça fait au mois 20 ans que je l’ai lu – d’autres points sont abordés). pour revenir à ma première idée, ils pensent donc tous pouvoir perso et ça n’a plus rien à voir avec le bon sens qui semble manquer à tous. C’est bien pour ça que je ne ferai jamais de politique (au sens commun du terme).

Je ne peux pas vous mettre de liens, d’autres dépêches sont tombées depuis, mais je trouve un article du Monde relativement proche :

La stratégie d’ouverture de Sarkozy fait grincer des dents à l’UMP
LE MONDE | 15.05.07

© Le Monde.fr

 

Deux députés, en quête de leur réélection dans le sud de la France, sortent de l’hôtel Méridien Montparnasse, à Paris, lundi 14mai. Ils viennent d’entendre le court discours d’adieu de Nicolas Sarkozy à l’UMP, et son appel aux candidats aux législatives à pratiquer eux aussi « l’ouverture ». Le premier se tourne alors vers son collègue : « C’est pas avec Kouchner que je vais me faire réélire. » L’autre lui répond : « Surtout chez moi, avec le Front national. » 

Car dans ce grand salon où vient de se tenir le conseil national du parti, il n’est bien sûr question, dans les conversations privées, que de l’entrée au gouvernement des anciens ministres de François Mitterrand, Bernard Kouchner, tenue pour acquise par nombre d’élus, ou d’Hubert Védrine.

Difficile pour certains parlementaires d’envisager sans broncher l’arrivée de socialistes au gouvernement, fussent-ils atypiques. Matin, midi et soir, ils ont fait campagne contre Ségolène Royal. A longueur d’année, ils daubent « le camp d’en face ». Ils fustigent encore pour certains d’entre eux « les socialo-communistes », comme dans les années 1980. Et voilà qu’il faut leur faire une place à table…

Certes, ils avaient bien entendu M.Sarkozy lorsqu’il avait demandé aux siens, le 14 janvier, de le « laisser libre d’aller » vers ceux qui n’avait jamais voté à droite. Mais ils avaient mis cela sur le compte de l’habileté tactique, de la rhétorique de campagne.

Les députés de base ne sont pas seuls à tiquer à l’idée de devoir affronter la concurrence des ennemis d’hier. Certains des fidèles du nouveau président de la République craignent eux aussi que l’ouverture ne se fasse à leur détriment. C’est en leur nom que M. Devedjian a pris la parole, alors que le nouveau président avait quitté la salle.

« Je suis pour aller très loin dans l’ouverture (…), y compris jusqu’aux sarkozystes, c’est dire !, a-t-il lancé. Parce que je pense que la fidélité n’est pas nécessairement le contraire de la compétence. » Une allusion aux propos adressés par M. Sarkozy aux parlementaires qui leur avait expliqué, mercredi, « la fidélité c’est pour les sentiments, l’efficacité c’est pour le gouvernement ». « Un mot d’humour, minimisera plus tard M. Devedjian. Je suis à 200 % pour l’ouverture, mais il faut des gestes rassurants pour les parlementaires. »

« MAINTENANT JE ME DOIS À LA FRANCE »

Malgré ces états d’âme, le nouveau président de la République n’a rien cédé de son nouveau credo. Prenant congé de son parti (où il sera remplacé par une direction collégiale en attendant le congrès de l’automne) « par devoir », « par obligation morale » mais avec « le cœur déchiré », il a fait vibrer la corde sensible en dédiant sa victoire aux siens : « Sans vous, rien n’aurait été possible. » Mais, profitant de son dernier discours de président de l’UMP et de sa première intervention de chef de l’Etat, il s’est d’emblée placé au-dessus de son parti.

« C’est sur les principes de tolérance et d’ouverture que s’est construite la majorité présidentielle du 6 mai, rappelle-t-il. C’est sur ces principes que je veux construire le gouvernement; c’est sur ces principes que doit maintenant se construire la majorité législative. » « Je vous demande d’être une force de rassemblement et non d’exclusion », poursuit-il en s’adressant aux futurs candidats.

Leur feuille de route ? « S’ouvrir aux autres, à ceux qui ont un autre parcours, une autre histoire, une autre sensibilité », « ne pas avoir peur des idées différentes. » Bref, faire du Sarkozy : « L’ouverture, leur lance-t-il encore, c’est la caractéristique des âmes fortes. »

Anticipant leur crainte de se voir déposséder d’une victoire à laquelle ils pensent avoir contribué, l’élu du 6mai livre ce dernier message aux siens : « Maintenant, je me dois à la France (…). Ma mission, c’est de servir l’intérêt général. »  Et à ceux qui espéraient encore qu’il se porterait à leur tête, il ne promet que le service minimum : « Le moment venu, je dirai, comme tous mes prédécesseurs, les enjeux de ce scrutin. »

Puis M. Sarkozy s’est éclipsé pour de nouvelles consultations, laissant François Fillon, futur premier ministre, conclure la cérémonie : « Avec nos partenaires de l’UDF, avec les personnalités de gauche et de la société civile, nous sommes désormais porteurs d’un pacte présidentiel. » Nouvelle définition de la majorité plurielle version UMP ? Ou premier appel à la discipline ?

Philippe Ridet

 

Rien trouvé pour les débats au sein du PS et mais ça ne saurait tarder. Et un dernier article pour la route :

Nicolas Sarkozy inquiète les médias
LE MONDE | 14.05.07

© Le Monde.fr

 

La victoire de Nicolas Sarkozy pose des questions dans de nombreuses rédactions. En cause, les amitiés entretenues par le nouveau président de la République avec des hommes d’affaires présents dans les médias comme Arnaud Lagardère, dirigeant du groupe du même nom (Elle, Paris Match, Journal du dimanche, Europe 1…), Serge Dassault, propriétaire du Figaro, Alain Minc, président du conseil de surveillance du Monde, Martin Bouygues, propriétaire de TF1, Vincent Bolloré (Matin plus, Direct 8), ou Bernard Arnault, propriétaire de La Tribune

Avant même l’épisode du retrait de l’article sur le vote de Cécilia Sarkozy, des journalistes du JDD avaient fait part de leur inquiétude. « Ce serait bien de rappeler les principes d’indépendance et de non interventionnisme », déclarait ainsi au Monde un journaliste interrogé avant que cette affaire soit révélée. « Des pressions il y a en a, les coups de téléphone du samedi matin, du samedi soir, venant souvent de la direction du groupe », confirme un salarié.

Les inquiétudes sont vives également chez Lagardère Active, Arnaud Lagardère (actionnaire du Monde) présentant Nicolas Sarkozy comme son « frère ». La société des journalistes de Paris-Match a rappelé, le 4 mai, que « la responsabilité vis-à-vis des lecteurs est (notre) seul guide« . «  Cet impératif prime sur tous les autres, en particulier, sur d’éventuelles tentatives de l’actionnaire majoritaire, des politiques, des annonceurs ou des pouvoirs publics de faire pression sur le contenu ».

Cette prise de position intervient après qu’une partie de la rédaction eut manifesté son désaccord en découvrant le projet de couverture du numéro du 25 avril, après le premier tour de l’élection, montrant Nicolas Sarkozy enlaçant son fils Louis. Une délégation de journalistes avait alors rencontré Olivier Royant, directeur de la rédaction de l’hebdomadaire, et Christian de Villeneuve, directeur général des rédactions du pôle magazines du groupe Lagardère, pour leur faire part de leur désapprobation, mettant en avant que Paris Match n’a quasiment jamais fait sa Une sur un candidat entre les deux tours de la présidentielle, à l’exception de 2002. C’est finalement le comédien Jean-Pierre Cassel, qui venait de mourir, qui a eu droit à la couverture, Nicolas Sarkozy exigeant que la photo de son fils soit floutée. Il y a un an, Alain Genestar, directeur général de la rédaction, avait été licencié pour avoir publié en une, le 25 août 2005, une photo de Cécilia Sarkozy au côté du publicitaire Richard Attias.

L’ambiance est tendue également à Europe 1, plusieurs journalistes reprochant une « trop grande proximité » du PDG Jean-Pierre Elkabbach avec le pouvoir. A ces inquiétudes, une porte-parole de Lagardère Active répond : « les maîtres mots dans les rédactions sont l’indépendance éditoriale, l’équilibre et le professionnalisme« .

« Tous les journalistes sont attentifs souligne François Malye, président du Forum permanent des sociétés de journalistes, qui regroupe les sociétés de 25 rédactions. Nicolas Sarkozy a montré qu’il aimait contrôler les choses. Actuellement, les journalistes ont tendance à se montrer moins résistants, et les journaux ne sont globalement pas en très bonne santé économique. L’inquiétude de fond est que les perquisitions, les instructions, les interrogatoires… deviennent la routine ». M. Malye fait référence à la tentative de perquisition au Canard Enchaîné, vendredi 11 mai. Le Forum « condamne ce type d’action dont le seul but est d’identifier les informateurs des journalistes, alors que le secret des sources est l’un des principes fondamentaux de l’exercice du métier de journaliste ».

Dans son dernier livre Une campagne off (Albin Michel, 18 euros), Daniel Carton rapporte une conversation de Nicolas Sarkozy avec la direction du Figaro Magazine, lors d’un déjeuner. « Je sais déjà ce que je ferai sitôt à l’Elysée : je m’occuperai personnellement de Jean-François Kahn (président de Marianne) », aurait, selon l’auteur, déclaré Nicolas Sarkozy. Pendant la campagne, l’hebdomadaire a publié un numéro spécial diffusé à 500 000 exemplaires et titré : « Le vrai Sarkozy, ce que les grands médias ne veulent pas où n’osent pas dévoiler ».. La direction de Marianne réagit sereinement. « Nous n’avons aucune crainte particulière, nous ne faisons pas de procès d’intention, explique Maurice Szafran, directeur du journal. En revanche, le traitement de l’élection par le groupe Hachette m’a frappé car ce n’est pas sa tradition. La campagne de Sarkozy vue par Match relève de la presse soviétique des années 1950, dans les légendes, les façons de titrer ».

Du côté de France Télévisions, la société des journalistes se souvient de la colère de Nicolas Sarkozy sur le plateau de France 3, le 28 mars, qualifiant de « malhonnête » un reportage sur la fabrication des passeports biométriques. Le retour à l’antenne de Béatrice Schönberg, la présentatrice des JT du week-end de France 2, pose aussi des questions au sein de la rédaction.

Prévu le 18 mai, ce retour coïncide avec l’annonce du nouveau gouvernement dans lequel devrait figurer en bonne place son mari Jean-Louis Borloo.

Pascale Santi

Article paru dans l’édition du 15.05.07.

 

Sinon, je continue d’avancer le Projet 12, lentement, sur mon PDA (je ne suis pas chez moi pour l’instant) 🙂

That’s all, Folks !

12 mai 2007

Projet 11 (inachevé)

Filed under: Ecriture,femslash,Projet 11,Science Fiction,Star Trek Voyager — Catherine @ 20:14

Voici ce que j’ai écrit pendant que j’étais à l’hôpital et en convalescence. C’est une fanfic dans l’univers trekkien et plus spécialement la série Star Trek Voyager. La dernière particularité de cette FF est qu’elle s’attache au couple formé par B’Elanna Torres et Seven alors que le courant traditionnel apparie Seven au capitaine. Je vous renvoie au site Fanfics-Revues (autant faire de la pub !) pour avoir plus de précisions sur la série et des fanfics à lire (en anglais).  C’est du brut, non relu et c’est inachevé. Il n’y a pas encore de titre. Mais il y a déjà une dizaine de pages. C’est un projet qui ira au bout. Bonne lecture ! 😉

(more…)

Page suivante »

Propulsé par WordPress.com.